Memento Mori

Raphaël Charrier et Matthieu Giralt du blog ToutPourSaGloire.com se sont lancés il y a peu dans un nouveau podcast intitulé « Memento Mori » qui « parle du présent en prenant la fin comme point de départ ». L’occasion de rappeler que cette formule (Souviens-toi que tu vas mourir) n’est pas l’apanage du Moyen-Age. Dans la Rome antique par exemple, la phrase était répétée par un serviteur au général romain lors de la cérémonie du triomphe dans les rues de Rome, afin de lui rappeler sa condition de mortel (Voir sur Wikipédia). Cela m’a inspiré le poème ci-dessous car nous sommes tous des César qui entendons cette voix : celle de Dieu, à travers toute la Bible et à travers notre conscience.

Ave César
L’air entier vibre de ton nom
Il neige sur tes épaules
Les pétales de la gloire
Rome n’est plus qu’une ovation
Démesurée
Entends-tu dans ton triomphe
Celui qui tient les lauriers d’or
Ton serviteur qui te redit :
Souviens-toi que tu vas mourir
Imperator

Ave César
D’une main tu tiens le peuple
De l’autre tu cueilles le jour
Sens-tu l’odeur d’herbe coupée
Les effluves de ta victoire
Qui s’évaporent ?
Souviens-toi que tu vas mourir
Le glaive tranchant de ces mots
Devrait te cisailler le cœur
La mort ne sait pas qui tu es
Imperator

Ave César
Un seul homme a vaincu la mort
C’est Jésus-Christ de Nazareth
Sur la croix au Lieu du Crâne
Seras-tu là au jour glorieux
De son triomphe ?
Entends celui qui te prévient
Avant que n’arrive ton heure
Souviens-toi de ton créateur
Pour faire un départ de la fin
Imperator !

David, 17 juillet 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s