Réflexions

Un chrétien peut-il lire de la fiction littéraire « non chrétienne »? (par Pep’s Café)

 

Note : Nous avons publié il y a peu sur notre site un Top 10 des romans classiques chrétiens.  Il était donc tout naturel de publier aujourd’hui cet article de Pep’s café, qui nous rappelle que lire de la fiction « non chrétienne » est également excellent pour nous. N’hésitez pas à naviguer un peu plus longuement sur son blog, qui « nous invite, à l’heure du café du matin ou de l’après-midi, à : écouter, discerner, réfléchir, comprendre, croire, recevoir, s’ouvrir, partager, discuter, se laisser surprendre… ». Une pépite du Web.


Oui, peut-on répondre.

Après tout, nous pouvons compter plusieurs citations/ allusions à des auteurs grecs « païens » antiques dans le Nouveau Testament. Et, comme l’affirme Vincent M.T. dans un article pour Visio Mundus, blogue d’apologétique culturelle, « nulle part les Écritures n’interdisent ni ne limitent l’étude de la littérature non-biblique« . Sans doute parce que « la Bible témoigne ainsi d’une confiance absolue de ses auteurs dans la supériorité du message  qu’elle porte : elle laisse libre accès à tous les concurrents dans la grande arène des idées » !

Albert Mohler, un grand lecteur, estime, quant à lui, qu’il est important pour un leader chrétien de lire des romans de fiction« pour le plaisir, pour apprendre et pour le contexte lui-même de l’histoire. La fiction est importante, car elle permet au lecteur [leader]de vivre à l’époque, la vie et la pensée de quelqu’un d’autre. Les romans et les nouvelles peuvent être puissants, raconter une histoire avec force. Tout en prenant plaisir à lire le récit, (nous apprenons) aussi à améliorer (nos) propres présentations narratives et (notre) aptitude à communiquer [nos propres visions]« .

Plus encore, la bonne fiction stimule le cerveau ! Il a été clairement démontré que la lecture procure des bienfaits considérables, en particulier sur la pensée, même si à ce titre, toutes les catégories d’ouvrages ne se valent pas.  88% des Français sont lecteurs, avec une nette prédilection pour le roman. Si peu d’études ont été réalisées sur le cerveau durant cette activité, l’une d’elles a montré que lire de la fiction littéraire améliore notre compréhension du comportement des autres, plus que la lecture de fiction dite « populaire ». Deux zones du cerveau sont stimulées et interagissent davantage. De quoi nous aider à choisir nos prochaines lectures !

Pour ma part, voici ce que je lis en ce moment, en y ajoutant les titres de ma « PAL » (ou Pile de livres A Lire), laquelle est susceptible de s’agrandir de jour en jour !

Lire la suite sur le blog de Pep’s Café

4 réflexions au sujet de “Un chrétien peut-il lire de la fiction littéraire « non chrétienne »? (par Pep’s Café)”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s