Poésie

Celui-ci est mon Fils

D’après le Psaume 2.

Souffle le vent à travers les nations
Les rois comme les feuilles se soulèvent :
Arrachons leurs chaînes, semons la peur

Dans tout mon être souffle la rébellion
Brusques rafales d’orgueil qui se lèvent :
Jette tes liens, sois maître de ton cœur

L’onde amère et noire comme l’enfer
Enfle, gronde et se brise sur le trône
De Justice. Par-delà nos couronnes
L’Eternel rit et retient ses éclairs

Il décrète, entre les cieux ouverts :
Celui-ci est mon Fils, je te le donne
Pour préserver ta foi de l’air qui tonne
Chante des psaumes au Roi de l’Univers

PSAUME 2

Pourquoi cette agitation parmi les nations et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples ?
Les rois de la terre se soulèvent et les chefs se liguent ensemble contre l’Eternel et contre celui qu’il a désigné par onction :
« Arrachons leurs liens, jetons leurs chaînes loin de nous ! »
Celui qui siège dans le ciel rit, le Seigneur se moque d’eux.
Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur :
« C’est moi qui ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte ! »
Je veux proclamer le décret de l’Eternel. Il m’a dit : « Tu es mon fils, je t’ai engendré aujourd’hui ! Demande-le-moi, et je te donnerai les nations en héritage, les extrémités de la terre en possession.
Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les briseras comme le vase d’un potier. »
Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, laissez-vous instruire !
Servez l’Eternel avec crainte et réjouissez-vous tout en tremblant.
Rendez hommage au fils, de peur qu’il ne s’irrite et que vous n’alliez à votre perte, car sa colère s’enflamme rapidement. Heureux tous ceux qui se confient en lui !

Le décret de l’Éternel présenté dans ce psaume est une clé d’entrée dans le livre des Psaumes, dans la Bible toute entière et même dans notre foi. C’est le décret par lequel Dieu a remis à son Fils Jésus l’oeuvre de la Rédemption, la charge de Médiateur et de Roi sur toutes les nations. Ce décret est aussi une invitation à la foi (« Demande le moi… ») et nous soutient dans la tempête ; quelle que soit la hauteur des vagues,  personne ne peut anéantir l’onction de Dieu…

Vous pouvez retrouver ce poème dans notre eBook gratuit Lueurs dans la Tempête avec de nombreux autres.

couverture3.png

1 réflexion au sujet de “Celui-ci est mon Fils”

  1. Pour changer de nos vies le fragile sonnet,
    Sans son aide construit, Dieu envoie la tempête
    Moqueuse, qui renvoie au poète étonné,
    Ses tercets pieds en l’air, ses quatrains sur la tête.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s