Poésie

Dieu parle dans la tempête !

Pourquoi contestes-tu avec ton Créateur ?
Par des mots inutiles, propos d’un discoureur !
Où te trouvais-tu, quand je fondais la terre,
Peux-tu me répondre, concernant l’univers ?

Regarde donc la mer, et ses eaux orgueilleuses,
À qui j’ai ordonné, de ma voix impérieuse :
Tu viendras jusqu’ici et non pas au-delà,
Tes flots s’arrêteront, ils s’arrêteront là !

Montres-tu au matin, la place de l’aurore ?
Quand le soleil se lève, habillé tout en or !
Connais-tu le chemin, celui de la lumière
Et comment fut tracée, la route de l’éclair ?

Considère le pouvoir des saisons sur la terre,
La main du Tout-Puissant, qui régit l’univers !
Ne doute plus mais crois, qu’il dirige ta vie
Et que pour toi viendra, le temps d’être béni !

Lecture : Job 38 v 1/2 :
L’Éternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit : Qui est celui qui obscurcit mes desseins par des discours sans intelligence ?

Ce poème est également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/dieu-parle-dans-la-tempete.html

 L’histoire de Job est édifiante pour la vie du croyant, car elle lui permet de suivre cet homme jusque dans les recoins de son âme, et ainsi de regarder sa propre vie comme dans un miroir.

Après toutes ses épreuves terribles, nous comprenons en tant qu’hommes et femmes le comportement de Job ! Ses contestations avec « ses amis » ; sa défense pour se justifier ! Et là nous le rejoignons souvent ! Oh oui ! Très souvent !

Mais quand Dieu s’invite au débat, le disciple ne peut qu’écouter, se faire tout petit, s’effacer pour laisser le Maître parler ; car lui il ne parle pas comme les hommes ; il parle avec justice, droiture et justesse. Il sait ce que nous avons besoin d’entendre et il nous faut faire silence pour que sa Parole percute notre entendement et nous permette de reconsidérer notre vie à la lumière de ses propos : « Dieu, Dieu, l’Éternel, parle et convoque la terre, depuis le soleil levant jusqu’au soleil couchant ». (Psaume 50 v 1).

Job n’avait-il pas raison ? N’était-il pas intègre, comme nous le rappelle le premier verset de son livre ?

« Il y avait dans le pays d’Uts un homme qui s’appelait Job. Et cet homme était intègre et droit ; il craignait Dieu, et se détournait du mal ».

Alors pourquoi Dieu a-t-il permis ce parcours si difficile, si éprouvant ?

Il avait un plan pour Job, comme il a de même pour nous, afin de nous amener plus loin avec lui et que nous soyons  plus investis dans son œuvre !

Job devait grandir encore, et les épreuves ont été le moyen choisi par Dieu pour l’élever dans la connaissance du Seigneur. Cet homme pourra dire après avoir entendu la voix de Dieu : « Je reconnais que tu peux tu, et que rien ne s’oppose à tes pensées –Quel est celui qui a la folie d’obscurcir mes desseins ?- Oui, j’ai parlé, sans le comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas. » (Job 42 v 2/3).

Non ! nous ne pouvons pas comprendre tous les desseins de Dieu à notre égard, mais nous devons lui faire confiance, même au sein de la tempête, quand tout semble perdu. Dieu, lui, garde le contrôle de la situation, et sa bénédiction surgira en son temps pour notre vie !

2 réflexions au sujet de “Dieu parle dans la tempête !”

Répondre à Annick SB Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s