Poésie

L’enfant innocent

Mère pleurant son enfant avorté, Martin Hudáčeka,

Le petit avorton
Accorde le pardon
Chuchote des mots doux
A cette mère à genoux

Sans aucun jugement
L’enfant innocent
Fait un câlin
A cette mère chagrin

Face à la bêtise humaine
Il n’a aucune haine
Il voudrait juste prévenir
Ne fais pas le pire

Regarde cette mère
Et ses larmes amères
Et l’enfant transparent
Banni de ses parents

Petit frère inconnu
Descendu des nues
Console son frangin
De ses luttes sans fin

L’enfant cristal
Lui redonne le moral
D’un amour secret
Et de mots discrets

Le petit nuage
Envolé de sa cage
Ephémère enfant
Retourne au firmament

Celui qui console
Vers le ciel s’envole
Et grave des messages
Dans les cœurs sans rage

Va rejoindre son Père
Là haut dans les Airs
Se blottit dans Ses bras
Qui ne l’abandonneront pas

C’est le Seigneur
Dans son immense grandeur
Qui permet ces moments
Précieux comme le diamant

Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés.

Psaume 139.16

2 réflexions au sujet de “L’enfant innocent”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s