Poésie

Le jour du repos (par François Volff)

Sabbat, repos du Père alors que tout est bon,
Armées des Cieux chantant pour toujours Ses louanges.
Quand l’Homme avec amour s’unit au chœur des anges
Et comme un Fils de Dieu gère la Création.

Sabbat, repos du Christ après ses durs combats.
L’Enfer et les démons l’accueillent avec haine,
Lui rappellent leurs coups de poing et leurs crachats.
Mais tout est accompli et leur fureur est vaine.

Comme au temps de Noé, le rire des moqueurs
Va fondre sous la pluie à pleins seaux surgissante.
Dieu a fermé la porte, et dehors, les clameurs,
L’arche paisible et sûre a rit de la tourmente.

Dimanche, laisse là ton habit de péché,
Rejoins les chœurs des Saints et regarde Sa gloire.
Du Serpent tentateur l’arbre s’est desséché,
Le Roi vient partager avec toi Sa victoire.

Marly la Ville, 2 Août 2019.

1 réflexion au sujet de “Le jour du repos (par François Volff)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s