Tu n’entends plus le vent

Mon frère, mon ami
Ton ciel un jour s’est obscurci
Soudain, tout est devenu sombre
La lumière de ta vie s’est transformée en ombre
Cette ombre est devenue rancœur
Il pleut des larmes dans ton cœur

Tu n’entends plus le vent qui te souffle l’espoir
Tu n’entends plus la voix qui te pousse en avant

Mon frère, mon ami
Même tes arcs-en-ciel sont gris
Les oiseaux se sont envolés
La nuit courbe tes épaules pourtant carrés
Je t’entends crier au Soleil
Qu’Il te donne au moins le sommeil

Tu n’entends plus le vent qui te souffle l’espoir
Tu n’entends plus la voix qui te pousse en avant

Mon frère, mon ami
Tu ne cours plus, tu balbuties
Pourtant, t’ai-je demandé pourquoi ?
Est-ce que j’ai prié ? Qu’ai-je donc fait pour toi ?
Je suis ce lâche qui a fui
Devant chacun de tes soucis

Entends le vent qui te souffle l’espoir
Entends la voix qui te pousse en avant

Mon frère, mon ami
Pardonne-moi, je t’en prie
Chaque seconde est mesurée
Quelque soit ton fardeau, laisse-moi le porter
Que ta souffrance soit la mienne
Qu’enfin la lumière revienne

Le vent, mon frère, nous souffle l’espoir
Sa voix, mon ami, nous pousse en avant…

Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ. Galates 6.2

Un commentaire sur “Tu n’entends plus le vent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s