Roman, Sylduria

Sylduria V – Le Beau Danube noir (11)

Chapitre XI Garde à vue     En garde à vue au commissariat, ils demeurèrent assis et menottés jusqu’à trois heures du matin. On contrôla l’identité des garçons, l’un après l’autre, les questionna, puis finit par les relâcher. Vint le tour de Lynda, il était quatre heures. « Et toi, qui as les clavicules si solides,… Lire la suite Sylduria V – Le Beau Danube noir (11)

Poésie

Ô ! Saint-Esprit descends !

Ô ! Saint-Esprit descends ! Sur nous comme autrefois Ô ! Viens souffle puissant Pour ranimer la foi. Ô ! Saint-Esprit descends ! Sur les enfants du Roi Par ton feu, par ton vent Pour consumer le « moi ». Ô ! Saint-Esprit descends ! C’est pour nous, je le crois Ta puissance, comme avant Notre force, elle est là ! Ô ! Saint-Esprit descends ! Pour… Lire la suite Ô ! Saint-Esprit descends !

Roman, Sylduria

Sylduria V – Le Beau Danube noir (10)

Chapitre X Les Veilleurs     La nuit tombait, Lynda, armée d’une large bougie rouge, parcourait la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Un policier l’interpella : « Qu’est-ce que vous faites ici, à cette heure, avec votre bougie ? – La loi française interdit-elle de se promener dans Paris, le soir, avec une bougie ? – Faites bien attention à votre cuir chevelu ! »… Lire la suite Sylduria V – Le Beau Danube noir (10)

Roman, Sylduria

Sylduria V – Le Beau Danube noir (9)

Chapitre IX L’Alliée     Sigur monta dans l’autocar qui le ramena à Arklow. Le soir, à l’auberge de jeunesse où il avait établi ses quartiers, il réfléchissait. Tant de choses le préoccupaient ! D’abord cette malédiction des rivières noires à laquelle la Syldurie avait échappé. Il était évidemment le seul capable d’établir un lien entre… Lire la suite Sylduria V – Le Beau Danube noir (9)

Poésie

Prêt-à-porter !

Voici l’habit qui nous va bien Le Seigneur l’a recommandé Taillé par lui, et pour chacun « Revêtons-nous d’humilité ! » Prenons aussi par-dessus tout Le manteau de la charité Ainsi vêtus, allons partout Annoncer Christ et témoigner. Sans oublier notre ceinture L’indispensable vérité ! Et avec elle, soyons en sûrs L’erreur sera déshabillée. Bien entendu et c’est utile… Lire la suite Prêt-à-porter !

Roman, Sylduria

Sylduria V – Le Beau Danube noir (8)

Chapitre VIII La République de Sodome     Le gardien poussa brutalement Lynda dans la cellule et claqua aussi brutalement la porte. « Non, mais dites donc ! » Aïcha, troublée dans son demi-sommeil, se redressa, puis, reconnaissant son amie, se jeta en pleine effusion dans les bras de Lynda. « Je savais bien que tu ne m’abandonnerais pas.… Lire la suite Sylduria V – Le Beau Danube noir (8)

Roman, Sylduria

Sylduria V – Le Beau Danube noir (7)

Chapitre VII À la Santé Nous nous devrions d’écrire un long et fastidieux chapitre sur la situation économique de la Syldurie, mais faute d’être féru de cette science, je n’en dirai que quelques mots. Tout d’abord, la Syldurie dispose de peu de richesses naturelles, sinon quelques mines de cuivre peu productives. Elle est encadrée, comme… Lire la suite Sylduria V – Le Beau Danube noir (7)

Poésie

Se lever un matin

Se lever un matinOuvrir les voletsVoir le ciel chagrinEt se recoucherOu ouvrir les yeuxSur les plus petitsCes enfants de DieuQui peuplent nos viesAller dans la rueVêtir l’homme nuNourrir l’affaméGuérir les blessésOffrir réconfortJoie, temps et amourPartage et confortEt du bonheur pourLa misère humaineNos frères de chaîneQu’on laisse à la porteQue le vent emporteOuvrons nos demeuresNos bras… Lire la suite Se lever un matin

Roman, Sylduria

SylduriaV – Le Beau Danube noir (6)

Chapitre VI Ultimatum     L’ultimatum de Lynda parvenait à son terme. Susanna Bolyzan, la reine du pop-rap-rock métallique, avant de prendre ses cliques et ses claques, devait donner ce soir même son concert d’adieu à la Syldurie. « Mon petit Moussa, voudras-tu venir avec moi au concert de la grande Judith ? Ce sera, à n’en… Lire la suite SylduriaV – Le Beau Danube noir (6)

Roman, Sylduria

Syylduria V – Le Beau Danube noir (5)

Chapitre V O’Marmatway     Et puisque nous aimons tant voyager, transportons-nous maintenant dans notre pauvre pays de France, dans la banlieue nord-ouest de Paris, plus précisément à Taverny, plus précisément encore, au collège Georges-Brassens, à l’heure où nos chères têtes blondes quittent les cours. Non, justement, c’est une tête rousse qui se dirige vers… Lire la suite Syylduria V – Le Beau Danube noir (5)