Le Forgeron d'Audresselles, Théâtre

Le Forgeron d’Audresselles (1)

LE FORGERON D’AUDRESSELLES Drame lyrique en onze tableaux. Personnages Louis Mauprat : forgeron Claire : fille adoptive de Mauprat Michel : fils de Mauprat Maître Taillebos : ancien marin du roi Messire Bocquillon : curé d’Audresselles Chabanut : drapier Élisabeth : sa femme Charles de Cassagnac : huguenot Merlu : marin de Wissant Le Rouquin : id. Fauxbois : marin d’Audresselles Chœurs[1]. La scène est au… Lire la suite Le Forgeron d’Audresselles (1)

Divers

Peur…

Je me couche et une peur incontrôlable et soudaine, m’envahit. Elle s’échappe de ma tête, de mes pensées bouillonnantes, et contamine mon corps. Alors qu’elle m’encercle et m’écroue dans son armure d’acier, elle kidnappe ma gorge et broie mes cervicales. J’ai mal à la mâchoire. Ma tête dans un étau, j’ai des spasmes irréguliers et… Lire la suite Peur…

Roman, Sylduria

Sylduria VI — La Tour Plogrov (36)

Chapitre XXXVILynda retrouve sa couronne Le raz de marée avait provoqué d’importants dégâts sur le port et dans la ville d’Arklow, fort heureusement, on ne déplore aucune victime. Le peuple syldure en a assez de ce président qu’il a pourtant élu. Il accueille sans tristesse et sans deuil la nouvelle de sa disparition. La Syldurie est… Lire la suite Sylduria VI — La Tour Plogrov (36)

Poésie

Le poids juste!

Pesé, trouvé léger !Cet homme devant DieuQui avait négligéLe royaume des cieux. Pesé, trouvé léger  !Mais aussi prétentieux !Sa tête couronnéeLe faisait demi-dieu ? Pesé, trouvé léger !Car qui peut être heureuxLorsqu’il est attiréPar l’esprit vaniteux ? Pesé, trouvé léger !Ne ris pas, c’est sérieux !As-tu réaliséQue c’était dangereux ? Pesé, trouvé léger !Recherche le précieuxQue Christ peut te donnerPour ta vie, il le veut.… Lire la suite Le poids juste!

Contes et nouvelles

La cuve du diable (conte)

À la fenêtre déchirée d’un drap, dans l’ombre d’un visage ingrat, celle qu’on appelle sorcière, répond au prénom d’Éleuthère. Juste, Éleuthère. Pas de nom. Du moins, pas de connu. Dans l’ombre d’un chignon de voile, celle qui comme un rat se terre, est femme de misère. Sans famille, sans amis, et démunie, elle vit seule dans une inquiétante… Lire la suite La cuve du diable (conte)

Non classé, Théâtre

Bourane – D’après A.S. Pochkine

J’avais envie d’écrire quelque chose sur Pouchkine, c’est enfin terminé. Il s’agit d’un drame en vers libres. Il met en scène la nouvelle « La Tempête de neige ». Nous y voyons Napoléon, accompagné de deux maréchaux, faire une brève apparition sur le champ de bataille de Borodino. Nous y rencontrons aussi Sofia Rostopchina, la future comtesse… Lire la suite Bourane – D’après A.S. Pochkine

Contes et nouvelles

Deux Comtesses pour une place (conte)

Prologue En des temps éloignés, existait un royaume situé au milieu des mers tempérées et baptisé Ocanom. Indépendante du reste du monde, plus petite que les autres pays et régie par ses propres lois, cette monarchie de 9 502 habitants était gouvernée par le Roi Émérite II. ******* Chapitre 1 – Dissemblables sœurs À Ocanom, vivaient deux sœurs… Lire la suite Deux Comtesses pour une place (conte)

Roman, Sylduria

Sylduria VI – La Tout Plogrov (34)

Chapitre XXXIVChute libre La tempête a repris sa fureur, plus bruyante et plus effrayante que jamais. Un éclair jaillit, dont le feu enveloppe la coupole et la tour, courant jusqu’au sol. La tour, à la merci des vents et des tourbillons, commence à balancer comme un métronome. Les jeunes femmes sont projetées d’une verrière à l’autre.… Lire la suite Sylduria VI – La Tout Plogrov (34)

Prose

Clématite ! Demain, je te cueillerai

Par Ève Alpi Le bien-aimé descend dans son jardin de délices. Il vient, sautant sur les montagnes, bondissant sur les collines. Son regard se promène avec plaisir sur les fruits les plus excellents, il ne se lasse pas d’admirer la palette multicolore de ses chères fleurs, depuis tendre Violette qui se cache dans l’herbe, jusqu’au… Lire la suite Clématite ! Demain, je te cueillerai

Roman, Sylduria

Sylduria VI — La Tour Plogrov (33)

Chapitre XXXIIICumulonimbus Il n’y a pas d’hôpital à la tour Plogrov, pas plus que de généraliste ni de dentiste, aucun professionnel de la santé n’ayant accepté d’y transférer son siège social. C’est donc à grand regret que Dimitri fit soigner sa vaporeuse blonde évaporée en terre profane. Il lui rendait quotidiennement visite à la clinique. Quant… Lire la suite Sylduria VI — La Tour Plogrov (33)

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

L’histoire d’une feuille d’automne passant sa saison dans… un livre

Par Sara Daniel Anassi, en réponse au défi d'écriture n°11 « DRING » ! Et la cloche retentit annonçant ma saison, et je me réveille, hélas ! J’ai été, j’ai glissé, à terre je suis. Je suis de couleurs vives, mais rouille aussi. La rouille de la mélancolie, de tristesse, d’abandon. Amassée des feuillages de mélancolie, d’angoisse à terre,… Lire la suite L’histoire d’une feuille d’automne passant sa saison dans… un livre

Roman, Sylduria

Sylduria VI – La Tour Plogrov (32)

Chapitre XXXIIRivalité Xanthia descend de l’ascenseur et frappe à la porte. Julien va ouvrir, surpris de se trouver face à face avec la blonde redoutable. Avouez que cette prison n’est pas très contraignante. « Je veux parler à Lynda. – Qu’est-ce que tu lui veux, à Lynda ? – Je lui veux que je veux la voir. Pousse-toi, minable. » Elle… Lire la suite Sylduria VI – La Tour Plogrov (32)

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

L’oiseau ne sachant où aller

Par Saroya Meraissi, en réponse au défi d'écriture n°11 La mélancolie est comme l’oiseau ne sachant où aller !L’oiseau s’est envolé, ne sachant où aller pourtant dans sa cage dorée,Longtemps enfermé et rêvant de liberté !Qu’est-ce que la liberté, pour un oiseau ne sachant où aller ?Mais l’oiseau ne sachant où aller, cherche à s’échapper, où trouver la… Lire la suite L’oiseau ne sachant où aller