Théâtre

Syldyria (III) – Le Chemin des Philosophes (9)

Chapitre IX Métamorphose Un semestre d’inaction s’était écoulé pour Périklès qui, fort heureusement, commençait à reprendre une vie normale, en dépit de son infirmité. Hélèna ne voyait pas d’un très bon œil le nouveau train de vie de son mari qui avait fait bon usage des largesses de Samantha. Quel contraste entre la Zastava rouillée,… Lire la suite Syldyria (III) – Le Chemin des Philosophes (9)

Poésie, Réflexions

Béni soit le Seigneur, par Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, Parce qu'il a visité et racheté son peuple Il nous a donné un puissant Sauveur Dans la famille de son serviteur David C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints Prophètes des temps anciens Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis De la domination… Lire la suite Béni soit le Seigneur, par Zacharie

Poésie

Femmes en prières

Femmes à genoux devant le trône de grâce Elles prient avec ferveur laissant à Dieu toute la place Merveilleuses perles précieuses pour le Seigneur Mains tendues confiantes dans le Créateur Elles ne se lassent pas de contempler et de l’adorer Sans cesse, de tout leur cœur elles le louent, les mains levées… En prise avec… Lire la suite Femmes en prières

Théâtre

Le Meunier Pelard

Saynète en 3 tableaux Personnages Pelard : le meunier La meunière Coursimault : Le boulanger Le Capitaine Karlspunstrasse Le Caporal Zimmermann Soldats prussiens Le récitant PREMIER TABLEAU Scène première LE RÉCITANT 15 octobre 1870. Les troupes prussiennes ont assiégé Paris, investi l’Ile-de-France et manœuvrent à travers la Beauce. Dourdan, Voves et Orgères ont capitulé. Progressant par l’est et par le… Lire la suite Le Meunier Pelard

Classiques, Poèmes Classiques, Réflexions

« Vouloir ce que Dieu veut », où l’art de la consolation par François de Malherbe

            Consolation à M. Du Périer Sur la mort de sa fille 1599, François de Malherbe Ta douleur, Du Périer, sera donc éternelle,                   Et les tristes discours Que te met en l’esprit l’amitié paternelle                   L’augmenteront toujours ! Le malheur de ta fille au tombeau descendue                   Par un commun trépas, Est-ce quelque dédale où ta raison… Lire la suite « Vouloir ce que Dieu veut », où l’art de la consolation par François de Malherbe

Poésie

Le troisième jour (par François Volff)

L'Ange Combien le gouffre est sombre et le désert aride. Combien l’horreur, Satan, de ton masque livide A pénétré le monde inerte de stupeur, Puisque Jésus est mort et qu’on te croit vainqueur ! Ainsi, les prisonniers des murs de Babylone Disaient: « Jacob est mort, Yahvé nous abandonne. Nous avons accroché nos harpes et… Lire la suite Le troisième jour (par François Volff)

Poésie

Plus de condamnation!

Pour toi plus de condamnation ! Puisque Jésus t’a pardonné Repousse toute accusation Sois donc en paix et rassuré. Pour toi plus d’interrogation ! En lui ton chemin est tracé Le Saint-Esprit ton compagnon Te montre où il faut aller. Pour toi plus d’insatisfaction ! En Jésus Dieu t’a tout donné Il t’accorde sa bénédiction Le salut et… Lire la suite Plus de condamnation!

Roman, Sylduria

Sylduria (III) – Le Chemin des Philosophes (8)

Chapitre VIII Séparation     Le cœur serré, Aïcha empoigna ses deux valises et les posa dans la cour, elle jeta un regard d’adieu à la vielle ferme qui avait à présent quelque chose de lugubre. Les autres occupants qui s’apprêtaient à partir, avec dans le cœur la tristesse de la séparation mêlée à la… Lire la suite Sylduria (III) – Le Chemin des Philosophes (8)

Poésie

J’ai besoin de toi !

J’ai besoin de toi Seigneur ! Quand faiblit mon courage Poursuivi par la douleur Me prenant en otage. J’ai besoin de toi Seigneur ! Tout le long de mon chemin Tu vois aussi mes langueurs Prends-moi par ta forte main. J’ai besoin de toi Seigneur ! Pour repousser mes doutes Ô ! Viens rassurer mon cœur Quand je trébuche… Lire la suite J’ai besoin de toi !