La Cantine des Italiens, Roman, Sylduria

Sylduria VII – La Cantine des Italiens (19)

Chapitre XIX - Le Fleuve changé en sang « Laisse-moi seul avec cet homme, Xanthia chérie. Nous allons avoir tous les deux une discussion confidentielle. » La jeune femme coince son arme dans sa ceinture et ferme la porte derrière elle. Voici notre aristocrate tremblant, face à son redoutable patron. « Le moins qu’on puisse dire, Alphonse de… Lire la suite Sylduria VII – La Cantine des Italiens (19)

Poésie

L’Église

J'offre mon être pour mes ovins.Jean 10.15 Version Chouraki Nous sommes tes ovins Brebis et chèvres Douces et capricieuses Dociles et indépendantes Nous sommes tes ovins Boucs et béliers Vieux boucs Et fiers béliers Nous sommes tes ovins Chevrettes et chevreaux Agnelles et agneaux Tendres et taquins Nous sommes tes ovins Et Toi, tu es… Lire la suite L’Église

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

A quoi bon ?

En réponse au défi d’écriture 17 – #1Corinthiens 13 Si j’avais le don de persuasion Dénouant les problèmes du monde Le Seigneur serait trublion Et l’humilité en moi moribonde Que serais-tu sans l’amour de Dieu Hardi vaniteux ? A l’orgueil s’adonne Ton cœur aphone Si j’étais source d’inspiration Maître d’orchestre de la vie Me voilà roi de… Lire la suite A quoi bon ?

Poésie

Le cycle de la vie!

L’automne qui revient, s’habiller de couleursC’est l’été qui s’en va, nous privant de chaleurLes parfums des jardins, ne sont que souvenirsNaissance d’une saison, l’autre qui va mourir ! Mais la vie se poursuit, malgré ces changementsChaque année c’est ainsi, un cycle permanentC’est Dieu qui l’a voulu, et qui l’a imposéSoyons donc attentifs, laissons-nous enseigner. Car la… Lire la suite Le cycle de la vie!

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

Jamais assez…

J'ai voulu être la plus belle femme du mondeTout pour t'impressionnerRien pour t'impressionner J'ai voulu être ta Jérusalem célesteUne déesseUne grande poétesseTout pour t'impressionnerRien pour t'impressionner Et c'en n'était jamais assezEt je t'ai oubliéJe me suis oubliéeEndormieDans les plaisirs de la vieRien pour me rassasier Bien que ceci soit une absurditéPar rapport à cette vie que j'ai menéeTu es l'amour… Lire la suite Jamais assez…

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations, Poésie

D’après 1 Corinthiens 13

Si je savais du bout des doigtsM’exprimer dans tous les patoisCeux de ce monde ou du ciel mêmeMais froidement, sans un « je t’aime »Tout ça ne rimerait à rienBeaucoup de bruit mais aucun bienSi je pouvais tout devinerTout connaître et tout maîtriserTout comprendre et anticiperExhorter avec acuitéSi ma foi était élevéeAu point de tout outrepasserChaque obstacle… Lire la suite D’après 1 Corinthiens 13

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

Je grandis

Par Johanna Delmas, en réponse au défi d'écriture 17 Je grandis, prends de sa connaissance,Je laisse ma foi et mon espérance,Découvrir un tout nouveau discoursSur un père venant à mon secours,M'offrant une nouvelle vie, nouvelle chance... Moi, dont le cœur était dans l'erranceNe pouvant voir qu'un monde d'aberrancesVoulant se protéger dans une tourJe grandis. Comprends… Lire la suite Je grandis

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

Le démarcheur

Par Micheline Boland Il l'avait déjà contactée plusieurs fois par téléphone. Il avait la parole facile. Il tentait de vendre du vin. Il savait s'y prendre pour évoquer la longueur en bouche et les arômes des produits qu'il proposait. Dès la première fois, elle lui avait dit qu'il s'adressait à une personne inappropriée parce qu'elle ne buvait jamais d'alcool… Lire la suite Le démarcheur

La Cantine des Italiens, Roman, Sylduria

Sylduria VII – La Cantine des Italiens (18)

Chapitre XVIII - Comme Moïse Nous sommes jeudi, plus précisément, le premier jeudi du mois. Souvenons-nous qu’en ce jour, la reine de Syldurie doit s’astreindre à une coutume qu’elle juge ennuyeuse à souhait. Il faut dire que sa couronne d’or, sertie de diamants, de saphirs, d’émeraudes et de rubis, exhausse, s’il fallait le faire, la… Lire la suite Sylduria VII – La Cantine des Italiens (18)

Défis d'écriture, concours, jeux, Réécritures

Sans charité

Sans charité je suis arideMon grand cœur vaniteux et videOublie l’idiome merveilleuxQue l’Esprit souffle gracieuxSur ma caboche en chrysalide L’oracle est vain et insipideEt loin de moi le roi DavidSi mon palpitant est fielleuxSans charité Je fais l’aumône mais rigides,Ma paluche et mon sein perfidesDeviennent amas miséreuxDe dons et services frileuxEt ma sagesse s’invalideSans charité

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

Si je n’ai pas l’Amour

Je peux parler toutes les langues étrangèresUtiliser mes biens pour combattre la misèreDonner aux pauvres, nourrir les affamésSans Amour, ce n'est que futilité Je peux voyager dans le monde entierM'employer à propager la VéritéSemer, moissonner, récolterSans Amour, ce n'est que vanité Je peux avoir la connaissanceEnseigner avec éloquenceÊtre reconnu pour mon intelligenceSi je n'ai pas… Lire la suite Si je n’ai pas l’Amour

Poésie

Le bon Marseillais*

Il était une fois, dans un lointain paysUn homme cultivé, capable d’enseignerIl avait étudié, il était aguerriEt aucune question ne semblait l’inquiéterAyant une réponse à toujours apporter… Mais en lui subsistait une interrogationBien cachée dans son cœur, et qui le tourmentait :Que pouvait-il faire, réussir, opérerPour gagner une vie qui ne cesse jamais ? Personne n’ayant pu… Lire la suite Le bon Marseillais*

La Cantine des Italiens, Prose, Roman, Sylduria

Sylduria VII – La Cantine des Italiens (17)

Chapitre XVII - La Marque « Je suis désolé, Xanthia, vraiment désolé, j’ai échoué. – Tu as échoué ! Sache mon petit bonhomme qu’on n’échoue jamais quand on porte la marque de Nimrod. – Pourtant, les faits sont là. Il n’a pas fallu cinq minutes à Lynda pour me démasquer. Rends-moi ma vieillesse perdue et je m’en irai. Je… Lire la suite Sylduria VII – La Cantine des Italiens (17)

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

Sans cet amour

Réponse au défi d'écriture de septembre 2022 C'est un peu tiré par les cheveux, mais, bon… Sans cet amour, cymbale qui résonne,Tambour battant, psaltérion, saxophone,Conque de nacre, trompe au pavillon d’or,Si de mon souffle il chanterait encorLe son puissant du cor ou du trombone… Si je parlais l’anglais mieux que personne,Ayant la foi pour soulever… Lire la suite Sans cet amour

Défis d'écriture, concours, jeux, Participations, Poésie, Réécritures

Par Lui (rondeau … ou presque)

Ah ! Si je ne L'avais connu Que serais-je donc devenue ? Si son grand Amour ne m'avait touchée Ma vie aurait été vraiment gâchée De moi que serait-il donc advenu ? En moi cet Amour s'est lové Grâce à Lui j'ai pu innover Un pas après un autre il m'a changée Contre Lui je… Lire la suite Par Lui (rondeau … ou presque)