Classiques, Poèmes Classiques

Les Adieux du Mourant

Le blog de la Réb a eu la bonne idée de publier le Sonnet des Adieux, une reprise du poème de Laurent Drelincourt par Richard Toupin (1994). Si cette reprise n'est pas un sonnet, l'original de Laurent Drelincourt intitulé Second Adieu du Mourant, en est bien un. Nous vous proposons de le découvrir ci-dessous, accompagné du Premier Adieu du Mourant.

Poèmes Classiques

Booz endormi de Victor Hugo

Booz endormi est un magnifique poème de Victor Higo extrait du recueil La légende des siècles. Emprunt d'onirisme et de lyrisme, il s'inspire d'un passage très connu du livre de Ruth. Booz endormi Booz s'était couché de fatigue accablé ;Il avait tout le jour travaillé dans son aire ;Puis avait fait son lit à sa… Lire la suite Booz endormi de Victor Hugo

Poésie

Il reste vert!

Il était élancé, enguirlandé de houxParé comme un prince, de ses plus beaux atoutsRégnant dans la maison, où chacun l’admiraitLui donnant mille soins, Ô ! Comme il rayonnait ! Une gloire passagère, car il fut dépouilléSon règne éphémère, et déjà oublié !Porteur d’espérance, en un si bref instantAujourd’hui desséché, c’est ainsi tous les ans ! Le sapin de Noël !… Lire la suite Il reste vert!

Rois, Soldats et Prophètes, Théâtre

Naaman (4)

ACTE II Damas, la maison de Naaman. Scène première LÉA Hélas ! Mon pauvre corps ! Mes jambes et mon dos !Pour te servir, Seigneur, quel terrible fardeau !Pour ma fidélité indignement battue,Et j’aurais moins souffert si ma voix s’était tue.Tu permis donc, hélas ! ô Seigneur éternelQue je souffre des hommes un gène si cruel,Que du cuir je subisse… Lire la suite Naaman (4)

Recensions

L’imprononçable : ce nom scellé au revers de notre nom, de Francine Carrillo

Francine Carrillo est une poètesse et théologienne. Elle a notamment publié plusieurs recueils de poèmes dont Vers l'inépuisable et Le Plus-que-vivant tous deux aux éditions Labor et Fides. Le premier mot du titre du recueil, L'imprononçable, fait référence aux quatre lettres ( YHWH ) qui désignent en hébreux le nom de Dieu. Par respect pour… Lire la suite L’imprononçable : ce nom scellé au revers de notre nom, de Francine Carrillo

Nouvelles/contes, Prose

Drôles de Mages ! [Episode 3 et fin], par Jake

La lune était haute et ronde, elle brillait avec bienveillance. Sa lueur, subtile et agréable, se reflétait paisiblement sur les cristaux de sable tout autour, offrant aux voyageurs et à toute la faune du désert un parterre de pierres précieuses, resplendissant de milliers de petits scintillements.

Nouvelles/contes, Prose

Drôles de Mages ! [Episode 2], par Jake

Le soleil était ardent. Il semblait décidé à frapper de toutes ses forces sur les dunes de sable et sur les crânes des chameaux qui avançaient à pas languissant. Les routes dans les déserts, même les plus courtes semblent toujours interminables, surtout quand l'humain qu'on porte sur le dos vous frappe la bosse en criant, à chaque fois qu'il s'exprime…