Poésie

Il était annoncé !

Pour tous ceux qui marchaient, dans la nuit la plus noire
La lumière a brillé, leur donnant de l’espoir
Repoussant les ombres, où dominait la mort
Désormais personne, ne leur ferait du tort !

À ce peuple nombreux, Dieu accorde la joie
Pour qu’il se réjouisse, ô ! Car voici son Roi !
C’est comme un grand butin, que l’on peut partager
Un trésor merveilleux, qui lui est accordé.

Son joug ne sera plus, le Sauveur l’a brisé
Ni verge, ni bâton, ne pourrons le blesser
Et l’habit des guerriers, dévoré par le feu
La puissance d’en haut, sera au milieu d’eux.

Car un enfant est né, un Fils nous est donné !
Il sera appelé, Merveilleux, Conseillé,
Son nom sera puissant, pour ramener la paix
En soutenant le droit, de ceux qu’on opprimait.

 Lecture : Ésaïe 9 v 5 :
« Car un enfant nous est né, un Fils nous est donné,… »

 Ce poème est également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/il-etait-annonce.html

Nous imaginons la grande joie de cet homme, du nom de Siméon, qui comme tant d’autres attendaient la venue de celui qui était annoncé, dans Ésaïe le prophète et par d’autres écrits de l’Ancien Testament ! Voilà qu’il est poussé vers le temple et se retrouve devant l’enfant Jésus, le Sauveur tant attendu. L’Évangile de Luc nous décrit cette scène si émouvante, quand ce vieil homme prend l’enfant dans ses bras en disant : « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta Parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et gloire d’Israël, ton peuple. » (Luc 2 v 29).

Aujourd’hui, notre privilège est grand, non de prendre Jésus dans nos bras, mais de le recevoir dans notre cœur, comme Sauveur et Libérateur !

En cette période de Noël, nous sommes certainement occupés et préoccupés, par cette fête, que nous voulons, belle pour la partager avec la famille et les amis. Il est donc important de venir ou de revenir au vrai sens de Noël, qui au cours des ces dernières décennies, s’est éloigné, de la simplicité et de la grandeur de cet événement, sans précédant !

Le plus beau cadeau à recevoir, c’est Jésus dans notre cœur ! Et le cadeau à offrir autour de nous, c’est de ressembler à Siméon et de l’annoncer autour de nous.

Il était annoncé ! Maintenant nous vous l’annonçons ! Il est venu accomplir l’œuvre de rédemption en devenant un simple homme, lui le Fils de Dieu. Il a donné sa vie en mourant crucifié, puis ressuscité le troisième jour, comme cela aussi était annoncé.

Recevez-le, à l’exemple de Siméon, et comme pour lui, la paix de Dieu remplira votre cœur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s