Défis d'écriture, concours, jeux, Participations

L’injuste juste

Par Tonino D’Arcangelo, en réponse au défi d’écriture sur la justice.

Il gèle en ces âmes qui désespèrent
Leur penchant prédit une période glacière
Hier encore, elles creusaient sans craindre l’effort
Poursuivre ? Non, la logique leur donnerait tort

Et pourtant, pourtant j’entends à nouveau cette voix qui crie
Par la foi, piochez, forez, creusez à l’infini
Mais, que diront-elles aux peines de leur obstination ?
Comment justifieront-elles cette folie à leur incompréhension ?

Pourquoi accepteraient-elles d’intensifier leur souffrance ?
Pendant que d’autres jouissent des banalités de la vie
Pourquoi concéderaient-elles à persévérer dans l’endurance ?
A combattre leur cœur endurci

De toute manière, les hommes ne sont-ils pas destinés à mourir ?
Comment perceraient-elles un cœur plus dur que la pierre à bâtir ?
Pourquoi devraient-elles se battre pour irrémédiablement souffrir ?
Que gagneraient-elles à confronter ces dires ?

La vie est suffisamment injuste, disent-elles, difficile de les contredire
Nous sommes méprisées, rejetées, anéanties, par nos frères
A leurs yeux nous sommes devenues inutiles, que pourraient-ils nous arriver de pire ?
Y aurait-il encore parmi nous des êtres qui espèrent ?

Voici dit le maître de l’univers, je leur donne plus qu’un brise-pierre
Une épée à double tranchant capable de scinder l’âme et l’esprit
Une Parole qui frappe, qui cogne par la douce non-violence de la prière
Ma Parole faite chair transforme les affaiblis

Elle creuse à juste mesure
Elle perce les pensées impures
Elle panse les blessures
Elle fraie le chemin du monde futur

Pénétrant l’obscur profondeur des cœurs
L’humanité retrouve sa dignité d’adorateur
Elle redécouvre sa destinée originelle
Elle distingue à nouveau le chemin de la vie éternelle

Traitant les maladies de l’âme
En Christ se perce l’abcès du mal
La plaie du cœur est purulente
Mais combien sa grâce est purifiante

Comment incarneront-ils la justice sans défaillir ?
Comment les hommes pourront-ils y parvenir ?
Est-ce une illusion, une belle utopie ?
Que faut-il faire pour avoir cette envie ?

Que nos âmes ne se contentent d’invoquer l’Éternel
Qu’elles manifestent des actes fraternels
Qu’elles ne s’arrêtent plus devant l’impossible
Mais qu’elles se laissent travailler par l’Indicible

Alors, pourquoi ne se vengeraient-elles pas de tous ces abus subis ?
Parce que ses victoires ne seraient que provisoires et inabouties
La vengeance précède la mort, c’est de la haine qu’elle se nourrit
L’amour, elle, tisse un chemin de vie, du sentier de la peine au jardin de la grâce infinie

Pourquoi faudrait-il cesser d’être bon ?
Sous prétexte que les autres seraient mauvais
Contre les forces du mal, combattons
Car la cible ce n’est pas l’homme qui a pêché

Tous sont égarés, tous sont pervertis
Il n’en est aucun qui fasse le bien
Pas un seul est juste, c’est écrit
Qui nous délivrera donc de l’injustice et de ses liens ?

Le sang du pardon a coulé
Dans Sa justice je me suis lavé
Ainsi l’injuste que je suis devient juste
Sans oublier qu’en dehors de son sacrifice, je reste un injuste

Tonino D’Arcangelo
01/01/2022


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s