Poésie

« J’ai vécu pour rien »

« J’ai vécu pour rien »

Perdrais-je ma maison, mon confort, mes repères…
Tout à recommencer, repartir à zéro,
Renoncer à mes biens, à ce dont j’étais fière,
Sous les flots, dans les maux, ô Dieu, jamais ces mots !

Perdrais-je ma famille, mes amis, tous les miens…
Tout à reconstruire, repartir à zéro,
Pleurer mes amitiés, tous ceux à qui je tiens,
Sous les flots, dans les maux, ô Dieu, jamais ces mots !

Perdrais-je mon être, l’usage de mon corps…
Tout à réapprendre, repartir à zéro,
Pleurer ma liberté, mes plans, mes rêves morts,
Sous les flots, dans les maux, ô Dieu, jamais ces mots !

Perdrais-je coup sur coup ce que mon cœur chérit…
Tout, tout à accepter, repartir à zéro,
Renoncer à ces joies qui parsemaient ma vie,
Sous les flots, dans les maux, ô Dieu, jamais ces mots !

Dussé-je tout perdre, tu resteras là, toi.
Tout en toi, rien à moi, Eternel mon joyau,
Recevoir de ta main la foi, la paix, la joie,
Grâce à toi, ô mon Dieu, non, non, jamais ces mots !

*

J’ai lu une fois le témoignage d’un couple qui a perdu à la guerre la maison pour laquelle ils avaient vécu. Ils ont tristement constaté « Nous avons vécu pour rien ». Ces mots m’ont fait frissonner : jamais je ne voudrais devoir les dire ! Comment y arriver ? C’est ainsi qu’est né ce poème, cette prière.

5 réflexions au sujet de “« J’ai vécu pour rien »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s