Poésie

Le germe

Il vient sans tapage
Dans l’intimité de nos cœurs
Comme un germe insignifiant
Il grandit, nourri d’eau et de lumière

Dans sa magnificence il se cache
Mais qui pourrait supporter son éclat ?

Il nous faut le chercher
Comme un trésor enfoui dans la terre
Il faut en nous arroser la plante
Qui chaque jour espère recevoir un peu d’eau
Qui attend le soleil du matin pour ouvrir ses pétales

Comme les nuages s’écartent pour laisser place au soleil
Ma confiance en Lui repousse les ombres de la nuit
Sa vie entremêlée à la mienne
Imprime sur ma chair sa marque
Ouvre un chemin dans le foisonnement de mes pensées
Dénoue les nœuds alambiqués
Oriente ma destinée

Nouveau-né
Il n’y avait pas de place pour lui
Je veux aujourd’hui
Le laisser en moi développer sa Vie

Septembre 2019
http://marcheravecdieu.canalblog.com/

1 réflexion au sujet de “Le germe”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s