La ville qui vient

Il est une ville que jamais aucun homme n’a aidé à construire,
Une ville qui n’a été pensée et voulue par aucun humain,
Une ville à laquelle je pense et que je désire,
Une ville qui ne sort pas du sol mais qui descend du ciel,
Une ville d’or et de pierreries, un gigantesque bijou fait pour abriter les hommes, sans économie,
sans restreindre l’imagination,
Une ville aux portes toujours ouvertes,
Une ville qui offre la sécurité à tous ceux qui y entrent,
Une ville sans obscurité, sans douleur, sans pleurs,
Une ville sans la mort.
Et dans cette ville, il y a la lumière du monde, il y a le Dieu éternel,
Il y a, assis sur son trône, le Père, le Fils et son Esprit,
Il y a Dieu qui éclaire, réchauffe, prend soin,
Il y a ses enfants aussi, qui chantent, qui jouent, qui font la fête,
Il y a Dieu qui règne et les enfants qui règnent avec lui,
Il y a aussi un fleuve qui coule au milieu de la ville,
Il y a le fleuve, celui qui donne la vie, celui qui désaltère vraiment,
Il y a un arbre qui tire du fleuve de vie la sève qui nourrit, ses fruits infinis et les feuilles qui
guérissent.
Et cette ville est bientôt là, son éclat est déjà visible au-delà des montagnes de nos soucis,
Et dans cette ville, il y a déjà une place à mon nom,
Et pour cette ville, je veux travailler, chercher la vie,
Et vers cette ville, je veux marcher, confiant,
Et de cette ville, je veux imprégner la réalité.
Jérusalem, Jérusalem, ville de demain pour aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s