Le Père Noël crie sur la voie publique

Le Père Noël crie sur la voie publique
Il ne cesse de dire – même d’implorer –
Qu’il n’est pas celui auquel nous pensons.

Il dit l’espérance, que nous n’osons
Plus imaginer ou même rêver.
Le Père Noël crie sur la voie publique :

Il dit l’attente de l’homme de compassion.
Le Père Noël ne cesse de proclamer
Qu’il n’est pas celui auquel nous pensons.

Il exhorte, il répète avec raison ;
En vain – les hommes sont sourds. Désespéré,
Le Père Noël crie sur la voie publique.

Mais le Père Noël, dans son oraison,
S’efface devant celui qui vient, qui est :
Lui est bien celui auquel nous pensons.

Au risque de troubler l’ordre public,
Le Fils de l’Homme il vient annoncer ;
Le Père Noël crie sur la voie publique
Qu’il n’est pas celui auquel nous pensons.

Yannick Imbert

Yannick Imbert est professeur d’Apologétique à la Faculté Jean Calvin d’Aix-en-Provence. Il est passionné de littérature fantastique et a étudié l’auteur anglais J. R. R. Tolkien pour le doctorat qu’il a effectué au Westminster Theological Seminary. Il est l’auteur de nombreux articles d’apologétique culturelle sur le blog Visio Mundus. Ce poème a été publié en décembre 2015 sur son blog, De la grâce dans l’encrier et il nous fait le plaisir de nous autoriser à le republier ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s