Poésie

Il montre le chemin

Sur son piton rocheux,
Agressé par les flots
Il est majestueux,
Dressé sur son îlot.
Ni le vent, ni la mer
Ne peuvent l’ébranler,
Quand se fâche l’hiver,
Ou les grandes marées.

Il a défié le temps,
Jamais impressionné
Car depuis si longtemps,
C’est bien lui leur allié.
L’ami des matelots,
Recherchant leur chemin
Sur cette étendue d’eau,
Il est en vue, au loin.

Sa lumière dans la nuit,
Elle est là, qui rassure
Quand les étoiles ont fui,
Il devient l’abri sûr.
Le phare
En me guidant toujours,
Sa présence m’éclaire
Quand disparaît le jour,
Où je ne peux rien faire.
Mon phare
Pendant ma traversée,
Mes yeux fixés sur lui,
Pour ne pas m’égarer
Mon phare c’est Jésus-Christ.
Il sera avec toi,
Pour tracer ton chenal
Avance par la foi,
Sans craindre aucun mal.
Ton phare

Face aux déferlantes,
S’abattant sur ta vie,
Sa main est puissante,
Ton phare c’est Jésus-Christ.

Lecture : Évangile de Jean chapitre 8 verset 12 :

Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Yves Prigent

Ce poème est également visible sur:

http://www.poesie-chretienne.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s