Poésie

Son histoire!

Dans un coin de l’étable,
Le sauveur nous est né
Bien loin des notables,
Mais tout près des bergers.
Berceau

Voici la délivrance,
Les malades guéris!
Au nom de sa puissance,
C’est bien lui Jésus-Christ.
Cadeau

Porté sur un ânon,
Le voilà acclamé !
On l’appelle par son nom,
Chacun veut le toucher.
Rameaux

Puis il est arrêté
Comme un vulgaire brigand
Jugé et condamné,
Car pas un le défend.
Tribunaux

Sa croix il a portée
Marchant vers le supplice
Frappé et humilié
Pour lui le sacrifice.
Bourreaux

Gardé par des soldats,
L’homme de Galilée
N’était-il pas le Roi,
Que la mort a frappé ?
Tombeau

Mais la pierre est roulée !
La mort a disparu
Il est ressuscité !
Puisqu’il est apparu.
Renouveau

L’Esprit est envoyé
Comme il l’avait promis
Les croyants équipés
Témoins de Jésus-Christ.
La Puissance d’en-Haut 

 Lecture : Actes des Apôtres chapitre 4 verset 12 :
Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel
Aucun autre nom qui est été donné parmi les hommes,
Par lequel nous devions être sauvés.

Poème à lire également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/son-histoire.html

 Ce poème est le résumé de la vie et le ministère de Jésus-Christ. En cette période de Noël, il est important de réaliser que le « Berceau », n’était que le point de départ de son œuvre de salut pour l’humanité, et qu’il nous faut le suivre jusqu’à la croix de Golgotha, puis devant la pierre roulée, nous rappelant qu’il a vraiment vaincu le péché et la mort.
Ne visiter que Bethléem, c’est se priver de l’œuvre rédemptrice du Sauveur et rester en retrait du plan de Dieu pour notre vie.
Noël, c’est plus qu’une fête, plus que les réjouissances familiales, qui sont par ailleurs nécessaires pour se retrouver ensemble. Mais Noël, nous propulse vers une destinée de victoire, de notre victoire.
Que ce Noël 2018, nous conduise vers Pâques, l’ascension et aussi la pentecôte ou Dieu envoie le Saint-Esprit pour accompagner chaque croyant et nous assure de sa présence au quotidien, comme Jésus lui-même nous l’a dit : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Mathieu 28 v 20).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s