Classiques, Poèmes Classiques

Un poème pour la nouvelle année ! (par Maxime Georgel)

En feuilletant le psautier romand, je suis tombé sur cet ancien et long chant de la catégorie «nouvel an». Je vous offre ses 14 strophes :

1. Ô notre Dieu, Père d’éternité,
Qui des mortels règles la destinée,
Nous venons tous avec humilité
Te consacrer cette nouvelle année.

2. Le grand flambeau qui règle les saisons
En éclairant l’un et l’autre hémisphère,
Te doit, Seigneur, sa chaleur, ses rayons
Et sa lumière à tous si salutaire.

3. Le ciel, la terre et tous ses habitants
Prêchent partout ta puissance infinie;
C’est de toi seul que dépendent nos ans,
Nos mois, nos jours, nos moments, notre vie.

4. Dans un instant tu changes notre sort.
Dès que tu dis: « Rentrez dans la poussière,
Enfants d’Adam, » subitement la mort
Nous saisissant finit notre carrière.

5. Nous gémissons, ô notre divin Roi,
D’avoir commis dès la plus tendre enfance
Tant de péchés contre ta sainte loi,
Et provoquer ta sévère vengeance.

6. Pardonne nous tous ces péchés, Seigneur,
Imputes nous la parfaite justice
De ton cher Fils, notre unique Sauveur,
Et souviens toi de son grand sacrifice.

7. Nous venons te promettre, dans ce jour,
Pour ton service une ardeur éternelle,
Un cœur nouveau, brûlant d’un saint amour,
Toujours soumis, zélé, pur et fidèle.

Lire la suite sur Parlafoi.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s