Poésie

Quel bonheur! Quelle grâce!

Quel bonheur ! Quelle grâce !
D’avoir Dieu pour ami
Nul ne le remplace
Il protège ma vie !

Quel bonheur ! Quelle grâce !
Chaque jour avec lui
Jamais ne se lasse
Et toujours me bénit.

Quel bonheur ! Quelle grâce !
Son amour infini
En tout temps m’enlace
M’assurant son appui.

Quel bonheur ! Quelle grâce !
D’être gardé ainsi
Je suivrai les traces
Laissées par Jésus-Christ.

Quel bonheur ! Quelle grâce !
Quand arrive la nuit
Je cherche sa face
Les ténèbres s’enfuient.

Quel bonheur ! Quelle grâce !
Je me sens à l’abri
Quand devant moi passent
Les flèches de l’ennemi.

Quel bonheur ! Quelle grâce !
Un seul nom Jésus-Christ
L’enfer et ses menaces
S’effacent devant lui.

Lecture : Psaume 23 v 6 :
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours.

Poème également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/quel-bonheur-quelle-grace.html

 C’est David qui a réalisé qu’il avait un privilège extraordinaire, de pouvoir compter chaque jour sur le bonheur et la grâce pour l’accompagner, comme des compagnons de route.
Et pour nous ! Quel bonheur ! Quelle grâce ! D’expérimenter dans notre vie le nom et l’œuvre de Jésus-Christ. De savoir que chaque jour il est et sera avec nous, comme il l’a dit à ses apôtres, qui furent chargés de nous le dire, de nous le transmettre afin que nous aussi nous puissions encourager celles et ceux de nos sœurs et frères qui traversent des moments de doute ou d’épreuves.
Oui ! « Le bonheur et la grâce » sont désormais attachés à notre vie, pour nous protéger et nous permettre de demeurer dans la paix et la quiétude.
C’est encore ce David qui disait, concernant son bonheur : « Nous nous rassasierons du bonheur de ta maison, de la sainteté de ton temple » (Psaume 65 v 5).

Le bonheur pour lui d’aller dans la présence du Seigneur, pour écouter sa Parole !
Et concernant la grâce de Dieu, Paul disait : « Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine ;… » (1 Corinthiens 15 v 10).
En écrivant sa lettre, cet homme était pleinement conscient, que seule la grâce de Dieu l’avait relevé et réhabilité, lui qui autrefois persécutait l’Église du Seigneur.
Ce que nous sommes aujourd’hui, nous le devons au Dieu de grâce et de miséricorde, qui nous a acceptés tels que nous étions, nous pardonnant en faisant de nous des nouvelles créatures, et en effaçant notre passé : « Il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ » (Romains 8 v 1).
Telle est la grâce divine, accompagnée du bonheur !

 « Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s