Poésie

Imprécations sur Ceylan

Comment ! Elle est touchée elle est blessée
La grande dame du Sri Lanka
Comment ! Elle est attaquée, profanée
L’impératrice de Ceylan

Alors que s’assemblait les tiens
Pour t’adorer de tout coeur
Sont venus les faux adorateurs
Qui dévorent les chrétiens

Le métal a chauffé, et l’air a fumé
Les explosifs sont venus imploser
Les lions sont venus, les rapaces ont dévoré
Le feu a fini par tout raser

Ô Seigneur, quel blasphème!
Les nourrissons de ton alliance,
Les enfants de ton baptême,
Dans le charnier on les lance.

Comment ! Ils sont touchés ils sont blessés
Les frères du Sri Lanka
Comment ! Elles sont attaquées, dépecées
Les soeurs de Ceylan

Interviens ô Dieu, et rends Justice !
Que du Ciel tu fasses taire la malice,
Que tes ennemis finissent dans l’abysse
Que le noir, la cendre soient leur supplice.

Qu’ils soient entraînés, vaillants paladins
Chevaliers barbus, qu’ils soient entraînés
Vers leur cité céleste, leur but saint
Et qu’ils n’y retrouvent que des brasiers

Car déjà l’ange est sur eux et lève son épée
Pour trois coups donnés, quatre seront frappés
Pour quatre cent morts, on leur en donnera mille
Car déjà le vengeur s’apprête à couper leur fil.

***
A ceux qui seraient choqués qu’un chrétien puisse exprimer ces choses, je les invite à regarder les psaumes d’imprécations (par exemple, le psaume 35). Puis Ezéchiel, ou Nahum. Puis le discours de Jésus contre les pharisiens (Matthieu 23). Puis la lettre de Jude. 

Pour ces raisons, la tradition protestante accepte qu’il puisse y avoir des imprécations dans la bouche des chrétiens, selon ces conditions:

  1. Que ce soient les ennemis de Dieu qui soient visés et non les nôtres personnels
  2. Que ce ne soit pas par vengeance privée.
  3. Que ce mal ne vienne que s’ils sont irrepentants.
  4. Que ce ne soit pas pour nous réjouir de leur destruction, mais de voir s’affirmer la justice et la gloire de Dieu.

 

5 réflexions au sujet de “Imprécations sur Ceylan”

    1. J’aurais du mal à répondre à la question^^

      Cependant, je remarque que nous condamnons les imprécations et tolérons l’injustice au nom de la Grâce-la Grâce-la Grâce. Cela me semble déséquilibré. La grâce n’existe que pour les repentants. Pour les autres, c’est le jugement et la colère de Dieu.

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour !
        « Nous condamnons les imprécations et tolérons l’injustice au nom de la Grâce-la Grâce-la Grâce. Cela me semble déséquilibré ».
        Tout à fait ! Surtout lorsque « la Grâce-la Grâce-la Grâce » sert à couvrir les agissements des puissants.
        Or, effectivement, « la grâce (n’)existe (que) pour les repentants ». C’est là la bonne nouvelle !

        J'aime

  1. Bonjour , toute la semaine j’ai réfléchi à ce que j’avais envie de répondre à votre poésie qui oui je l’avoue m’a choquée. J’ai essayé de mettre mes impressions en poème, en vain …
    Je ne souhaite pas polémiquer bien sur ni  » défendre » tel ou tel aspect de la Bible ; je la connais bien moins que vous c’est sur !
    Je viens juste de voir sur les réseaux sociaux un article disant que le pasteur d’une des églises attaquées a pardonné.
    Je m’en félicite, non pas pour tenter d’avoir raison, mais parce que chaque jour, ce que je demande en premier à Dieu c’est de m’aider à aimer comme le Christ a aimé, de m’aider à pardonner, de chasser de mon esprit toutes ces pensées de rage, de haine que j’ia pu avoir moi aussi.
    Oh combien c’est difficile oui tant le monde est fou ….
    Mais que dieu est grand pour nous transformer !
    Que le Saint Esprit nous aide à pardonner, à ne pas juger et à prier pour les bourreaux de tous les chrétiens du monde afin qu’à leur tour ils puissent se convertir et rencontrer le Christ ….
    ( article : http://www.evangeliques.info/articles/2019/05/01/sri-lanka-le-pasteur-de-l-eglise-evangelique-attaquee-pardonne-aux-terroristes-19840.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook )

    J'aime

    1. Evidemment. Mais la grâce n’a de sens que dans le contexte de la justice. Autrement dit: même si nous les pardonnons, nous ne faisons en réalité que laisser la vengeance entre les mains de Dieu seul, qui -s’ils ne se repentent pas- les livrera au feu et aux vers, en satisfaction de sa justice.

      J'aime

Répondre à Annick SB Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s