Poésie

Un collier de valeur !

Laisse ton cœur parler
Parler à ton Dieu
Dieu tu dois l’adorer
L’adorer c’est précieux.

Précieux est l’agneau
L’agneau sacrifié
Sacrifié ! Il le faut !
Il le faut ! Pour sauver.

Sauver pour le servir
Le servir tous les jours
Tous les jours le bénir
Le bénir par amour.

Par amour, le suivre
Le suivre par la foi
Par la foi, oui ! Vivre !
Vivre ! Pour mon Roi.

Mon Roi est Jésus-Christ
Jésus-Christ le Seigneur
Le Seigneur de ma vie
Ma vie c’est le bonheur !

Le bonheur ! Dans la paix
La paix à chaque heure
À chaque heure ! À jamais !
À jamais ! Le meilleur.

Le meilleur, il donne
Il donne ses largesses
Ses largesses sont bonnes
Bonnes et me les laisse.

Laisse ton cœur parler
Parler à ton Dieu.

Lecture : 2 Pierre 1  v 5 à 7 :
À cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la patience,…

Ce poème est sur mon site de poésie!
http://www.poesie-chretienne.com

 Pierre dans sa seconde lettre nous a laissé une suite de mots de valeurs, à ajouter à notre vie, que j’ai appelé « le collier du croyant ». De cette suite de mots à joindre aux précédents mots m’est venue l’idée d’écrire ce poème : « Un collier de valeur », où en quelques vers je résume la vie du croyant.

Des mots que nous devons enfiler comme des perles sur un fil, pour former une parure spirituelle digne d’un racheté du Seigneur.

Un collier à porter chaque jour, qui doit témoigner de notre appartenance à Jésus-Christ. Pas forcément des mots à prononcer ! Non des mots à vivre, des actions à partager, des valeurs à communiquer.

Comme une parure intérieure, mais qui se voit à l’extérieur comme le dit le même apôtre Pierre dans sa première lettre : « Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu » (1 Pierre 3 v 3/4).

Si dans notre lecture, cette exhortation est dirigée vers les femmes, elle va au-delà, pour atteindre chaque enfant de Dieu, dans son cœur. Nous avons par notre nature humaine, ce réflexe à mettre en avant des valeurs qui sont apparentées autour de notre personne, et attendons bien souvent des remarques élogieuses.

Enfilons les perles que Dieu nous donne, en toute humilité et réalisons « un collier de valeur » pour sa gloire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s