Poésie

Dimanche des Rameaux

Que celui qui vient au nom de l’Éternel soit béni !
De la maison de l’Éternel nous vous bénissons.

(Psaume 118.26)

Dans le cœur naturel, abîme de misère  ! Ah  ! n’imitons jamais cette foule légère.Ses joyeux Hosannah fêtent le Roi des rois…, Et demain sa fureur l’insulte sur la croix  !
Seigneur, comme jadis dans la ville sacrée, Dans notre âme, aujourd’hui, viens faire ton entrée  ; Nous désirons t’offrir des cœurs remplis d’amour, Bénis-nous dans ta paix, bénis-nous dans ce jour  !

🌴
Charles Chatelanat
(1833-1907)

Le tableau est de William Gale (1823–1909).

1 réflexion au sujet de “Dimanche des Rameaux”

  1. C’est en memoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les regions. Ces rameaux, une fois benis, sont tenus en main par les fideles qui se mettent en marche, en procession : marche vers Paques du peuple de Dieu a la suite du Christ. La foule nombreuse venue pour la fete apprit que Jesus venait a Jerusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent a sa rencontre et ils criaient : Hosanna ! Beni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s