Poésie

Conversation entre moi et Dieu

Je marche d’un cœur lourd et la tête baissée,
Malgré les gens autour, je me sens esseulée.
Ma peine est trop profonde et mon chagrin si grand
Perdue sur ma route, j’oublie que Dieu m’attend.

Tu n’es pas seule, vois, je marche à tes côtés.
Je l’ai toujours été, le suis, le resterai.
Je suis là près de toi, éclairant ton sentier ;
La main sur ton épaule, je veille sur ta vie
Même si tu prenais un chemin qui dévie,
Je serais avec toi et te ramènerais.
Je sais que tu es triste et si découragée,
Je te connais mieux que personne, je t’ai créé.

Ô Dieu, toi mon refuge au sein de la détresse,
Pourquoi n’entends-tu pas les cris que je t’adresse ?
Ne vois-tu pas mes pleurs et mes supplications ?
Ta Parole me dit « Il exauce les prières »
« Il te donne ce que ton cœur désire », Oh Père !
Ma prière reste vaine, stérile, sans attention.
Tu es mon Dieu puissant, si grand, compatissant
Malgré mes faiblesses, mes craintes et mes doutes,
Je crois que tu es là, dans l’ombre, qui m’écoute ;
Et enfin à genoux, c’est ta voix que j’entends.

Mon enfant n’aie pas peur et relève la tête ;
Regarde autour de toi la nature si parfaite.
Comment peux-tu penser que je m’occupe d’elle
Et que je ne pourrais pas prendre soin de toi ?
J’ai fait de toi une créature si belle !
Je te chérie plus que tout le reste ici bas.
J’ai vécu tes angoisses, ta solitude, tes cris ;
J’ai porté ta souffrance, ton incompréhension,
J’ai pris tout sur la croix sans une hésitation
Et malgré la douleur, je t’ai donné ma vie.
Je suis ressuscité pour qu’à ton tour tu vives
Et que plus jamais ton âme ne soit captive.
Tourne tes yeux vers moi et regarde les cieux
Viens et pose la tête sur l’épaule de Dieu
Et dans ses bras d’amour, laisse aller tes sanglots,
Contre le cœur du Père, dépose tes fardeaux.

Seigneur Jésus, merci pour ton amour immense,
Pardon d’avoir douté, merci pour ta patience.
A l’abri sous tes ailes je viens me réfugier,
Tu sèches mes larmes et viens me consoler.
Blottie tout contre toi, je trouve enfin la paix,
Et mon visage s’éclaire d’une joie retrouvée !
Je t’aime oh mon Sauveur et veux te faire confiance
Malgré tous les obstacles et les difficultés.
Tu es ma lumière et ma source, mon espérance.
Tu me redonnes la force de vivre et de marcher.
Je me sens rassurée et la main dans la tienne,
J’avance à tes côtés d’un pas sûr, l’âme sereine.

Marie-Madeleine Vaubaillon

2 réflexions au sujet de “Conversation entre moi et Dieu”

Répondre à Oesch Justine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s