Poésie

Pour le départ d’Éliane…

Elle a du prix aux yeux de l’Éternel,
la mort de ceux qui l’aiment.
(Psa.116.15)
Pour le départ d’Éliane.

Colibri de couleur, voltigeant au jardinDes merveilleuses fleurs, plantées par les prophètes, Dans leur suc tu puisais des promesses parfaites, Sans un mot superflu, ni détail anodin.
Ton zigzag étonnant fuyait avec dédainLes sermons convenus, les pensées toutes faites, Et tu aimais plutôt, jouant les trouble-fêtes, Exhorter tes lecteurs à passer le Jourdain.
Petit oiseau de feu, qui brillait en Bretagne, Notre prière émue en esprit t’accompagne : Si le jour diminue, demeure l’essentiel.
Car Christ nous a aimés  ; voici que par sa grâce, Avant qu’il fasse obscur, vers ton Roi dans le CielBrusquement envolé, tu contemples sa face  !

🌺

En hommage à une chère amie, avec qui j’ai souvent échangé à l’époque des débuts de l’internet chrétien, et qui avait alors pour nom de plume : Colibri.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s