Poésie

Avant le commencement

Avant les temps de l’histoire,
Tu étais là, Dieu de gloire,
Père éternel et infini,
Fils tendrement chéri,
Immortel Esprit de vie,
Remplissant le néant de ta présence bénie.

Déjà, tu siégeais dans les cieux,
Faisant tout ce que tu veux,
Accomplissant selon ta nature,
Des œuvres, des actes toujours purs,
A jamais sages, justes et saints,
Emplis de ton amour divin.

Toi le Dieu vivant, puissant et redoutable,
Mais aussi bon, bienveillant et secourable,
Seul tout-puissant, seul souverain,
Seul sage, juste et saint,
A toi la toute-puissance,
A toi l’éclat et la magnificence !

Hors de toi, il n’y a pas de bonheur,
Non, rien qui ait de la valeur ;
Ainsi, tu as voulu que d’autres jouissent aussi
De tes perfections et de ta beauté infinies,
Goûtant avec toi les délices de ta joie,
Se régalant de ta gloire et de ta voix.

Quel amour, mon Dieu, quel amour !
Car pour accomplir ton dessein de toujours,
Tu voulus manifester à l’extrême,
Tous tes attributs, ta bonté même,
Décidé de payer un prix inimaginable
Pour t’acquérir un peuple infiniment redevable.

2 réflexions au sujet de “Avant le commencement”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s