Poésie

Œil pour œil

Toi qui portas, Jésus, la souffrance du monde
Toi qui donnes faveur aux bons, comme à quiconque
Tu espères sans fin dans le moindre des hommes
Car où sévit le mal, Ta grâce surabonde

*******

Esclave de Satan et pris dans ses filets
Par de fausses pensées, nous étions enchaînés
Mais de l’obscurité, Tu nous as libérés
Et l’Amour Agapè, Tu nous as partagés

*******

Toi qui réglas la dette et connus l’injustice
Tu nous prescris d’aimer, périlleux exercice
D’avoir la sagesse, ne pas rendre justice
De pardonner sans cesse, bannir la vengeance

*******

Œil pour œil, dent pour dent n’a plus tant d’importance
Car en nous Ton Esprit déverse Sa puissance
Et aux cris de nos chairs, répond l’Amour immense
En retour de l’offense, il y a Ta clémence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s