En musique, Poésie

Chant « Papa »

Je suis très heureux de vous présenter la sortie de ma toute première composition musicale.

Initialement, cette chanson n’avait pas vocation à être partagée, elle était destinée à n’être qu’un exutoire, quelque chose de très personnel. Car, il y a des périodes dans la vie (dans la mienne en tout cas) où on se retourne et on se rend compte que l’essentiel n’est plus là. On n’a pas l’impression d’avoir fait quelque chose de mal, mais on a le sentiment de ne plus faire quelque chose de bien. Il y a comme une routine qui semble inhérente au cycle même de la vie, à l’instar des saisons qui s’enchaînent, l’hiver, l’été, les hauts, les bas, la mort et la résurrection…

Je suis convaincu qu’avec Dieu, il ne devrait jamais y avoir de « bas ». Je sais qu’il y a, en Lui, une infinité de raisons de rester continuellement « en haut », défiant toutes saisons et toute gravité charnelle. Rien que le fait que nos noms soient inscrits dans le Livre de Vie est, à lui seul, un sujet de « haut éternel ». Le vrai souci, je crois, c’est que la routine nous fait oublier d’où nous venons et où nous allons. Nos activités quotidiennes, parfois, décolorent notre espérance.

Cette chanson est une aide pour quiconque cherche à rebondir. Elle parle de l’Amour, dans sons sens le plus large et le plus fractal : l’amour d’un Créateur envers sa Créature, d’un père envers son enfant et d’un Dieu envers la Nation qu’il s’est choisie.

L’association Maoz Israel Music a trouvé que cette composition musicale mértait d’être vue et entendue, ses dirigeants ont donc créé une instrumentation prodigieuse et un clip d’une grande profondeur.

J’en suis très honoré.

Jake

Paroles :

Papa,

Il y a tant de choses que je ne comprends pas,

Tant de questions qui gravitent autour de moi.

Pourtant j’étais sûr cette fois,

Que le passé ne reviendrait pas…

Papa,

Il y a tant de choses qui ne s’expliquent pas,

Je t’aime mais je me sens si loin déjà…

J’ai beau réfléchir, je n’vois pas

À quel moment j’ai lâché tes bras.

Papa,

Je sais bien que ton amour est infini,

Mais j’ai tellement peur que tu rejettes ma vie.

Réponds, s’il te plait, réponds-moi !

Plus qu’un verset, je veux ta voix !

Papa,

Je suis sûr que tu m’entends crier à toi

Et je sens déjà que tu m’ouvres tes bras.

Comment tu fais ça, je n’sais pas,

Ton pardon m’étonne à chaque fois.

Papa,

Donne-moi la force de croire que c’est fini,

Qu’aujourd’hui je sais enfin qui je suis.

Le premier jour de ma vie est là,

Le reste s’écrira avec Toi…

Avec Toi…

Avec Toi…

Le reste s’écrira avec Toi !

Papa…

Voix :

Jérôme PINNA et Peggy POLITO

6 réflexions au sujet de “Chant « Papa »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s