Nouvelles/Contes

La fable du bateau et du vélo

Amarrés sur le bord d’une plage
Deux bateaux se balançaient doucement sur l’eau
L’un était le bateau de la déprime
Le bateau de la crainte
L’autre était le bateau de la foi

Je décidai d’embarquer sur ce dernier
C’était un beau bateau
Un bateau à voile
On l’appelait
Le bateau de la foi

Un souffle de foi…
Et… ffff…
Le voilà parti
C’était un bateau léger
Solide et souple

L’empruntait
Qui le voulait
À une condition

Posséder une graine de foi
Même toute petite !
Même avariée

Voici la recette

Un cœur
Un peu de foi en Jésus
Un grand pas pour enjamber la coque

Et fff…
Le bateau filait sur l’eau
Même si l’eau était calme

Mais la graine
Il fallait la protéger
La faire grandir
Veiller sur elle
La regarder pousser

Le secret ?
Aimer Jésus
Chercher à Lui plaire

Alors la graine grandissait
Elle se fortifiait
Et même elle fleurissait !

Sur cet étrange bateau
Qui avançait au souffle de la foi
Il y avait un vélo
Un beau vélo
Un vélo très utile

Je vous explique pourquoi

Parfois, dans la tempête
Ou dans l’ennui
La foi se rapetissait
Se rapetissait
Se rapetissait
Se rapetissait

Les fleurs se fanaient

C’était très ennuyeux
Le bateau n’avançait plus
Au souffle de la foi

Alors on montait sur le vélo
Et on pédalait, on pédalait
C’était très fatiguant

Mais…
Ce vélo était étonnant
C’était le vélo de la foi !

En pleine action
La foi se fortifiait
Grandissait
Grandissait
Grandissait

Ami
Lorsque ta foi vacille
Grimpe sur ce bateau
Monte sur ce vélo
Et pédale !

Alors le Dieu de toute grâce
Te rendra fort
Et inébranlable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s