Poésie

Le cycle de la vie!

L’automne qui revient, s’habiller de couleurs
C’est l’été qui s’en va, nous privant de chaleur
Les parfums des jardins, ne sont que souvenirs
Naissance d’une saison, l’autre qui va mourir !

Mais la vie se poursuit, malgré ces changements
Chaque année c’est ainsi, un cycle permanent
C’est Dieu qui l’a voulu, et qui l’a imposé
Soyons donc attentifs, laissons-nous enseigner.

Car la vie n’est-elle pas, comparée aux saisons
Qui peuvent nous parler, nous donner instructions ?
Le printemps nous rappelle, notre tendre jeunesse
L’automne quant à lui, nous dépeint la vieillesse.

L’été qui se dévoile, saison que l’on préfère
Une autre repoussante, nous parle de l’hiver
Mais toutes sont utiles, s’écrie la création
Qui ne peut se passer, de ces quatre saisons.

Ainsi subsistera, notre vie de piété
Parfois sera privée, d’un ciel ensoleillé
Pour connaître alors, des jours sombres et pluvieux
Car tout concourt au bien, de ceux qui aiment Dieu.

Puis la vie sourira, comme un nouveau printemps
Une marche joyeuse, nous poussant vers l’avant
Nous porterons du fruit, à la bonne saison
Le cycle de la vie, de la bénédiction.

Lecture : Actes 14 v 17 :

« Quoiqu’il n’ait cessé de rendre témoignage de ce qu’il est, en faisant du bien, en vous dispensant du ciel les pluies et les saisons fertiles, en vous donnant la nourriture avec abondance et en remplissant vos cœurs de joie. »

Si les quatre saisons peuvent tracer notre vie, de l’enfance à la vieillesse ; elles nous enseignent également pour notre vie spirituelle. Quand Paul nous parle des saisons fertiles, nous avons immédiatement à la pensée le printemps et l’été ! Mais toutes ne sont-elles pas fertiles ? Chacune a sa place et son rôle pour que les fruits parviennent à la maturité et que la moisson soit bonne et mûre en son temps. Lorsque nous voyons ces champs de blé l’hiver couvert d’eau et parfois de neige, nous pourrions douter sur une potentielle récolte quelques mois plus tard ! Pourtant cette période est bénéfique pour la végétation ; de même nos épreuves, sont nécessaires pour que les fruits de l’Esprit se manifestent en leur temps ! Cette saison que nous redoutons est formatrice car elle participe et prépare la saison de la bénédiction, comme Paul l’écrivait : « Nous savons du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » (Romains 8/28).
Notre terre est bouleversée par le changement climatique, et par le dérèglement des saisons causé par l’activité humaine ce qui entraîne hélas des catastrophes.
Pour notre vie spirituelle laissons Dieu nous façonner par les épreuves, car elles nous conduiront à la bénédiction.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s