Poésie

Le concert de la vie!

Les hirondelles arrivent
Elles viendront jusqu’à nous
Les merles et les grives,
Tourterelles et coucou.

Bientôt ils donneront
Le plus beau des concerts
Aux jardins, aux balcons
Mettant fin à l’hiver.

Oui ! Sifflez et chantez
L’amour du Créateur !
Venez nous réveiller
De toutes nos torpeurs !

J’écouterai vos chants
Très tôt, dès le matin
Et je serai confiant
Pour taire mes chagrins.

Jésus-Christ nous a dit :
« Regardez les oiseaux,
Oubliez vos soucis,
Déposez vos fardeaux.

Comment pourrai-je me taire
Et ne pas le louer ?
Je veux le laisser faire
Pourquoi donc m’inquiéter ?

Pouvoir leur ressembler
En m’appuyant sur Dieu
C’est la tranquillité
Celle qui nous vient des cieux.

 Lecture : Matthieu 6 v 26 :
Regardez les oiseaux du ciel : Ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans les greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?

Ce poème est également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/le-concert-de-la-vie.html

Quel bonheur de se réveiller à l’aube du jour et du printemps, et d’entendre les oiseaux chanter ! C’est la vie qui reprend, les activités, dans un concert mené et chanté par des oiseaux si différents, mais comme un orchestre ils se retrouvent et ensemble nous entraînent vers la gaieté et le désir de vivre, et de vivre pleinement !

Que de leçons ils nous donnent ! Sans se lasser, brindille après brindille ils construisent leur nid, le façonnent inlassablement jusqu’à ce qu’il soit terminé avec tant de finesse et de beauté !

Tout ce travail se fait avec gaieté, du matin jusqu’au soir.

« Interroge les bêtes, elles t’instruiront, les oiseaux du ciel, ils te l’apprendront ; …Qui ne reconnaît pas chez eux la preuve que la main de l’Éternel a fait toutes choses ? » (Job 12 v 7/9).

Ce sont eux qui le matin nous font entendre leur douce mélodie ; ici un merle, là une tourterelle ou encore une mésange et là un moineau !

Ils nous invitent à vivre la journée sous le regard du Créateur, en les imitant dans le chant, la louange en remerciant notre Dieu pour la beauté de la création.

Un concert pour nous rappeler que la nature est belle mais aussi fragile, et que nous devons la respecter et la protéger, car elle souffre de la part de l’homme qui trop souvent la maltraite.

« Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement » (Romains 8 v 22).

Pendant combien de temps encore entendront nous les oiseaux chanter près de nos demeures et dans nos jardins ?

Ils sont là comme des sentinelles pour nous avertir, que Dieu nous  a donné un cadre de vie si merveilleux qu’est la création tout entière !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s