Classiques, Poèmes Classiques

Une seule vie, qui passera vite (par Charles Studd)

 

Cette traduction nous est proposée par Benjamin Eggen et Nicolas Blocher et elle est parue en premier le 30 septembre 2019 sur le site de la Réb.

Je dois vous parler de ce court refrain
Dans ma vie chargée, il fit son chemin
Une conviction en est ainsi née
Et ne m’a depuis plus jamais quittée ;
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Une seule vie, une seulement
Les heures s’en vont, chassées par le vent
Puis viendra le jour glorieux du Seigneur
Je devrais tenir face à sa grandeur
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Une seule vie, cette douce voix
Me supplie de faire de bien meilleurs choix
Et d’abandonner mes buts orgueilleux
Pour me soumettre aux plans parfaits de Dieu
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Une seule vie, de brèves années
Pleines de fardeaux, remplies d’anxiété
Et cette question, qu’il faut se poser
Vivre pour moi-même ou Sa volonté ?
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Quand le monde veut me séduire encore
Et quand Satan vient redoubler d’effort
Même quand mon cœur, veut suivre sa voie
Aide-moi Seigneur, à dire avec joie :
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Donne-moi Ô Père, la résolution
De te suivre même, dans les afflictions
Te rester fidèle, ce quoi qu’il en coûte
Te faire plaisir, au long de la route
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Oh ! Que mon amour brûle avec ferveur
Et que face au monde, je garde mon cœur
Vivre pour toi seul, pour toi seulement
Te faire plaisir, éternellement
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Une seule vie, juste une ici-bas
C’est ta volonté qui s’accomplira
Et quand prendra fin la dernière scène
Je pourrais redire : « ça valait la peine »
Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ

Strophe supplémentaire :

Une seule vie, qui passera vite
Seul restera ce qui est fait pour Christ
Et sur mon lit de mort, je serai dans la joie
Si le feu de ma vie a pu brûler pour toi

Charles Studd,Only One Life, ‘Twill Soon Be Past (Lire la version originale)
Voir sur LaRébellution.com

Charles Studd c1882.jpgCharles Thomas Studd , souvent connu sous le nom de CT Studd (2 décembre 1860- 16 juillet 1931), était un missionnaire britannique et un joueur de cricket. En 1888, il épousa Priscilla Stewart ils eurent deux filles et deux fils (décédés en bas âge). En tant que missionnaire chrétien protestant britannique en Chine, il faisait partie des Cambridge Seven et fut ensuite responsable de la création de la mission Heart of Africa, qui devint lat WEC International. En tant que joueur de cricket, il a joué pour l’Angleterre lors du match de 1882 remporté par l’Australie. Lire sur Wikipédia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s