Poésie

Jardin tout public!

C’est le jardin des souvenirs
D’où émanent tant de regrets !
Un endroit pour se recueillir
Pour ceux qu’on n’oubliera jamais.

Jardin étrange et silencieux
Seul le langage de la mémoire
Nous rappelle tous ces jours heureux
Les partenaires de notre histoire.

C’est le jardin de nos secrets
Désormais scellés dans nos cœurs
Et qui sont toujours aux aguets
Dans les allées de la douleur.

Mais ce jardin ouvre la voie
Vers le jardin d’espérance
Qui s’entretient avec la foi
Jusqu’au jour de l’échéance.

Ce jardin, oui ! S’éveillera !
Au temps de la résurrection
Par la victoire refleurira
O ! Mort où est ton aiguillon !

Car
Au jardin de Gethsémané
Jésus-Christ lutta à genoux
À Golgotha fut crucifié
Le Fils de Dieu mourut pour nous !

Mais
Au jardin de la sépulture
La pierre du tombeau fut roulée
Et l’Évangile nous assure
Que Jésus est ressuscité !

Ô ! Jardin de la victoire !
C’est toi qui embaume ma vie
Par le doux parfum de l’espoir
Confirmant : Tout est accompli !

Lecture : Jean  19 v 41 :
 Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n’avait été mis. C’est là qu’ils déposèrent Jésus,…

Ce poème est également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/jardin-tout-public.html

J’ai choisi ce titre : « Jardin tout public ! », car la mort concerne tout individu, qu’il soit pauvre ou riche,  connu ou inconnu des hommes. C’est le lieu où reposent nos chers disparus, et ce  premier jour du mois de novembre, pousse, tant d’hommes et de femmes à se recueillir sur les tombes de ceux qui ne sont plus parmi nous. Cette démarche peut-être différente, selon notre attitude face à la mort. Pour certains c’est le rendez-vous avec le mot fin, car derrière il n’y a aucune espérance de les revoir, et comme disait quelqu’un : « La Toussaint c’est : Les morts de demain qui rendent visite aux vivants d’hier ». Réalité en effet ! Mais pour d’autres, ceux qui possèdent cette espérance de la vie après le mort, selon ce que dit la Parole de Dieu, et suite à la résurrection de Jésus-Christ –car l’apôtre Paul nous rappelle que beaucoup de personnes l’avaient rencontré : « Il a été enseveli, et il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures ; et il est apparu à Céphas (Pierre), puis au douze. Ensuite il est apparu aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivant, et dont quelques uns sont morts » (1 Corinthiens 15 v 4-6).

Notre témoignage à nous, se trouve dans notre cœur, avec cette assurance vivante et permanente ainsi qu’une certitude ; oui ! La résurrection est une réalité, sur laquelle la foi chrétienne repose.

C’est ainsi que ce jardin de douleurs, de séparations, se transforme pour le croyant en jardin d’espérance !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s