Poésie

Sur le haut du rocher!

O ! Hisse-moi Seigneur
Sur le haut du rocher
Pour faire taire mes peurs
Oui viens, me protéger.

Auprès de toi Seigneur
Sur le haut du rocher
Montre-moi les valeurs
D’une vie de piété.

Les yeux vers le Seigneur
Sur le haut du rocher
C’est le repos du cœur
Et mon âme apaisée.

J’irai là, pas ailleurs
Sur le haut du rocher
Tout près de mon Seigneur
Je serai rassuré.

Je t’invite à cette heure
Sur le haut du rocher
Quitte  les profondeurs
De l’incrédulité.

Au sein de tes malheurs
Sur le haut du rocher
Mets en fuites tes frayeurs
Tu seras délivré.

Avec lui, quel bonheur !
Sur le haut du rocher
Jésus-Christ le Seigneur
Est le divin Rocher.

Lecture : Psaume 61 v 3 et 1 Corinthiens 10 v 4 :

 Du bout de la terre je crie à toi, le cœur abattu ; conduis-moi sur le rocher que je ne puis atteindre !
Car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ.

Poème lisible également sur mon site de poésie:
http://www.poesie-chretienne.com/sur-le-haut-du-rocher.html

David dans ce Psaume, comme dans beaucoup d’autres exprime son angoisse en se tournant vers Dieu. Il traverse des temps difficiles, puisqu’il déclare par  ces mots : « Du bout de la terre je crie à toi, le cœur abattu ;… » (v 3). Il s’enfonce dans les profondeurs de la peur et demande au Seigneur de le conduire sur les hauteurs, sur le rocher qu’il ne peut atteindre par lui-même. Il veut prendre de la hauteur vis-à-vis de sa situation.

Cette période que nous traversons, pourraient nous enfoncer dans la crainte, voire dans l’angoisse. Nous devons prendre de la hauteur, et comme cet homme rechercher la face de notre Dieu, pour se sentir protégés et en sécurité. Ce que David exprime dans ce Psaume 61, se poursuit dans le Psaume 62, où le mot rocher est plusieurs fois repris, comme pour le graver dans son cœur, et pour le rassurer. Puis il est accompagné du mot refuge, ainsi que « haute retraite » (Psaume 62 v 7).

Lorsque nous gravissons un point élevé, nous avons alors devant nous une vue imprenable ! Et ce que nous constatons, c’est que tout ce qui est en bas semble maintenant si petit  à notre regard.

C’est ainsi pour notre vie, nos épreuves, tout ce que nous traversons ; à vue humaine ce sont des géants qui nous terrassent, mais en nous élevant dans les sphères spirituelles, nous constatons qu’ils ne sont pas aussi impressionnant !

Laissons nous conduire et porter sur le Rocher des siècles, car ce Rocher c’est Christ !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s