Classiques, Poèmes Classiques

O Dieu qui m’as donné. . . de Mélanie Melley

O Dieu qui m’as donné pour colorer ma vie
Ce magique rayon nommé la poésie,
Je te bénis du don que tu m’as fait d’avoir
Ce doux enchantement qui m’a toujours suivie :
Lueur rose au matin, étoile vers le soir.

A Toi, Seigneur, devrait monter mon chant sonore,
L’impétueux élan de ma voix qui t’adore,
Comme sous les arceaux on voit l’encens monter;
Je sens mes mains s’unir et mes lèvres se clore…
Je ne puis que prier en secret, non chanter.

Pourtant mon âme à Toi s’élève frémissante;
Mais c’est, hélas! souvent comme une mendiante,
Avec un cri d’appel implorant ta bonté.
Ce n’est pas l’hosanna de la foi triomphante
Chantant dès ici-bas le chant d’éternité.

Pour crier : « Gloire à Toi! » il faudrait la puissance
De la voix des martyrs, ou la sainte assurance
De ces enfants du ciel égarés ici-bas.
Quand mon coeur plein d’amour jusqu’à tes pieds s’élance
Le respect est trop fort et je ne chante pas.

🌸

Vous aimez la poésie de Mme Melley ? Vous pouvez en lire plus et télécharger gratuitement un beau livre pdf, d’une réédition de ses œuvres, en cliquant sur l’image ci-dessous.

image_livre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s