Poésie

Il sera là!

Notre Dieu sera là !
Au moment opportun
Il ne nous oublie pas
S’occupant de chacun.

En son temps il viendra
Attends-le, ne crains rien
Toujours te défendra
Des assauts du malin.

Il est puissant son bras
Pour briser tous les liens
Et te délivrera
C’est écrit, sois certain.

Mets tes pas dans ses pas
Poursuivant ton chemin
Rien ne t’arrêtera
Conduit par l’Esprit-Saint.

La victoire tu l’auras
Marche comme un témoin
Combat le bon combat
Crois ! Ton Dieu n’est pas loin

Le Seigneur sera là !
Aujourd’hui et demain
Crie fort : Alléluia !
Au lever du matin.

Et quand l’heure sonnera
Il te prendra la main
Vers le Père te conduira
Pour un bonheur sans fin.

Lecture : Genèse 32 v 29 :

« Et il le bénit là. »

C’est à Peniel que Jacob se retrouva seul, et c’est là, que Dieu le visita et le bénit. Il suivait son parcours et attendait le moment propice pour se révéler dans sa vie. La Bible nous a laissé de nombreux témoignages, où l’intervention de Dieu arrive à temps pour secourir un roi, un prophète ou un simple croyant qui se trouvait dépourvu de solution, mais il était là, et sera toujours là pour nous garder, nous protéger.
Suivons les traces de Jésus dans les évangiles, et voyons comment il est intervenu. Il était là, aux noces de Cana, et quand le vin manqua, il était là pour résoudre ce problème en changeant l’eau en vin (Jean 2 v 1-10). Jésus passant par la Samarie, s’arrêta pour s’asseoir : « Là se trouvait le puits de Jacob… » (Jean 4 v 4-26). Le puits était là, mais c’était surtout lui, la source d’eau vive qui se trouvait là pour accueillir cette femme samaritaine, et la désaltérer. Il était encore là, alors qu’un homme se sentait si seul et qu’il n’avait personne pour l’aider dans son handicap. (Jean 5 v 5)  : « Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans… » Mais Jésus par sa présence et sa Parole a béni cet homme, parce que lui aussi était là ! Les sœurs de Lazare reprochèrent à Jésus de ne pas être là quand il fut malade : « Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus…Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort » (Jean 11 v 32). Pour elle il arrivait trop tard ! Nous pensons parfois que Dieu nous a oubliés et que maintenant, c’est trop tard ! Le Seigneur peut arriver tard à nos yeux, mais jamais trop tard !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s