Défis d'écriture, concours, jeux, Participations, Poésie

Le brodeur et sa toile de jute

Par Émilie Vanzo, en réponse au défi d’écriture #13

Je ne suis qu’un bout de tissu effiloché,
Rien qu’une toile de jute par le péché amochée.
Sans intérêt, pourtant le voilà à l’ouvrage :
Il me répare et m’embellit de son parfait aiguillage.

Et moi, ingrate que je suis, je me défais.
Constamment il recommence et place sous moi son renfort,
Mais quelqu’un devait payer pour tous mes méfaits :
Point d’épine, point de croix, pour moi il est mort.

Quel brodeur merveilleux je possède,
Qui par amour pour moi prend ma place au milieu des ordures !
Moi je l’oublie, je m’abîme et je cède,
Lui qui avait travaillé si dur.
Il ressuscite pour m’éviter la poubelle,
Et reprend le motif commencé sur moi, toile rebelle.

Je n’étais qu’un bout de tissu effiloché,
Le brodeur m’a changée en une somptueuse parure.
Je ne veux plus oublier d’où viennent mes dorures,
Je veux à jamais rester à cet artisan attachée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s