Poésie

Pierres dispersées

Dans les chemins creux
Au bord des haies
Au milieu des herbes folles
Dispersées ça et là
Des pierres

Des pierres marquées d’une croix
Des pierres lézardées, blessées
Des pierres solitaires, cachées
D’autres monceaux de pierres
Formant un mur inachevé

À l’appel du Sauveur
Un appel vibrant d’amour
Les pierres frémissent
Elles reconnaissent sa voix

L’appel retentit…
Les jours se lèvent et les soirs tombent
L’appel retentit
Les prières des fidèles s’élèvent vers le ciel
L’appel retentit

Les coupes débordent
Et le ciel s’ouvre

Une nuée de douceur
Un souffle de l’Esprit
Les pierres s’ébranlent à l’appel du Sauveur
De toutes les haies
De tous les chemins
De tous les carrefours
Les pierres répondent à sa voix

Versant des larmes de pluie
Elles adoucissent leur carapace
Devenues plus légères
Elles se lèvent
Et se rassemblent

Reliées par le ciment divin
Elles s’élèvent pour former
Une maison de louange
Un temple à Son honneur

Sur les chemins et sous les ponts
D’autres pierres ont entendu son appel
Qui est-il ? Où est-il ?
Délaissant leurs terres et leurs ruisseaux
Elles se mettent en quête du lieu où Il demeure

Elles tendent l’oreille vers un brouhaha de voix douces
Des voix qui s’élèvent vers le Roi des rois
Dans leurs cœurs un désir indéfini vers un infini
Elles rejoignent la maison de louange
Où les pierres claquent de joie pour louer et adorer

http://marcheravecdieu.canalblog.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s