Poésie

Les larmes d’une mère

Les larmes d’une mère
Traversent les frontières
Les cris des entrailles
Franchissent les murailles
Chacun de ses pleurs
Inondent Son Cœur
Chacune de ses larmes
Deviennent des armes
Et telles des flèches
Transpercent la dèche
Chacun de ses soupirs
Vient s’évanouir
Se fraye une place
Au pied du Trône de Grâce
Les larmes d’une mère
Retombent sur la terre
Et forment une rivière
Déversée par le Père

Mon âme, retourne à ton repos, Car l’Éternel t’a fait du bien. Oui, tu as délivré mon âme de la mort, Mes yeux des larmes, Mes pieds de la chute. Je marcherai devant l’Éternel, Sur la terre des vivants. Psaumes 116.7-9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s