Poésie

Le vase brisé

Un vase brisé
Sur une poutre posé
Attend son heure
Et ses jours de bonheur

Le corps de Christ
Me donne une piste
Celle qui me rappelle
L’heure à laquelle

Son corps flagellé
A été morcelé
Par les coups de fouets
D’une grande cruauté

Ceci est mon corps
Dit-il avant sa mort
Prenez mangez
De ce pain émietté

Et ce vase rapiécé vide
D’une langueur avide
Attend l’eau de jouvence
Qui lui donne  délivrance

Ces morceaux de pain
Passent de mains en mains
Ce vase communicant
Offre à ses passants

L’occasion de saisir
Et de se nourrir
De ce pain de vie
En mémoire de Lui

Et ce vase percé
Laisse transpirer
Le sang versé
Au jour Miserere

La communion fraternelle
Devient éternelle
Entre êtres inconnus
Envoyés des nues

Qui parfois sans paroles
Accomplissent leur rôle
Et abreuvent des rois
De ce nectar de choix

Ce vase communicant
Partage ces mets excellents
En attendant Le Jour
De Son Beau Retour

La perdrix des neiges
Signe  l’arpège
De la résurrection
Au temps de la moisson

L’herbe sèche et la fleur se fane, mais la Parole de Dieu demeure éternellement. Esaïe 40:8

Reproduction carte postale (Gordon Mitchel passing fancy) crayons aquarellables

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s