Jean de La Fontaine était-il chrétien ?

« Fais qu’on me place à droite, au nombre des brebis ;
Sépare-moi des boucs réprouvés et maudits.
Tu vois mon cœur contrit et mon humble prière ;
Fais-moi persévérer dans ce juste remords :
Je te laisse le soin de mon heure dernière ;
Ne m’abandonne pas quand j’irai chez les morts. »
Jean de La Fontaine « Dies Irae », 1693 (Lire en entier)

Cette traduction paraphrasé du « Dies Irae » (Jour de colère en latin, prose médiévale chantée), écrit et lu pour la réception de La Bruyère à l’Académie en 1693, semble sincère et sans équivoque. Jean La Fontaine était-il une plume chrétienne ?
Si La Fontaine est plutôt connu pour ses fables, il est aussi un auteur prolifique de contes libertins, qu’il alimente grâce à ses fréquentations douteuses. Cela pourrait paraître difficilement conciliable… à moins qu’il ne s’agisse d’une conversion tardive. Notons que son « Dies Irae » est écrit tout juste deux ans avant sa mort !
Sur le déclin, La Fontaine semble en effet s’assagir soudainement. Il est très affaibli par une grave maladie (vraisemblablement la tuberculose). Il lit avec passion les Évangiles et demande à voir un prêtre. C’est le curé de l’église Saint-Roch, l’abbé Pouget, qui lui fera abjurer selon la tradition catholique sa vie épicurienne et ses écrits anticléricaux.
La Fontaine annonce alors renoncer à l’écriture et à la publication de ses contes. Il promet également de n’écrire que des ouvrages pieux !
Dans le même temps, il reçoit les épreuves d’un nouveau recueil et c’est alors qu’il compose sa dernière fable : « Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire » sur la question du « salut » de l’âme.

« Trois Saints, également jaloux de leur salut,
Portés d’un même esprit, tendaient à même but.
Ils s’y prirent tous trois par des routes diverses :
Tous chemins vont à Rome : ainsi nos Concurrents
Crurent pouvoir choisir des sentiers différents.»
Jean de La Fontaine, « Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire » 1693, (Lire la fable complète)

Cette fable est un éloge de la retraite, du retour à la nature et de l’introspection pour mieux apprendre à se connaitre.

« Vous êtes-vous connus dans le monde habité ?
L’on ne le peut qu’aux lieux pleins de tranquillité :
Chercher ailleurs ce bien est une erreur extrême. […]
Pour vous mieux contempler demeurez au désert.
Ainsi parla le Solitaire.»

Elle témoigne, bien loin des contes paillards, des difficultés et de la sincérité de La Fontaine dans la quête de son salut. Nous avons le sentiment confus que, si le pas de la conversion n’est pas encore franchi, l’auteur s’engage tout de même dans la bonne direction. Se retrouver soi-même est important pour cet homme tourmenté à qui l’on prêche le salut par les œuvres. Le 16 février 1695, il écrit à son ami François de Maucroix :

« Je l’assure que le meilleur de tes amis n’a plus à compter sur quinze jours de vie. Voilà deux mois que je ne sors point, si ce n’est pour aller un pou à l’Académie, afin que cela m’amuse. Hier, comme j’en revenois, il me prit, au milieu de la rue du Chantre, une si grande foiblesse que je crus véritablement mourir. O mon cher ! mourir n’est rien ; mais songes-tu que je vais comparoître devant Dieu ? Tu sais comme j’ai vécu. Avant que tu reçoives ce billet, les portes de l’Éternité seront peut-être ouvertes pour moi. »

La Fontaine meurt deux mois après, le 13 avril 1695, « avec une constance admirable et toute chrétienne », selon les mots de Charles Perrault. Les portes de l’Eternité se sont-elles ouvertes pour lui ? Dans sa retraite, Jésus s’est-il révélé à lui ?  Dieu seul le sait, bien sûr, mais retenons au moins une « morale » de la vie de cet homme à fables : mieux vaut tarder que n’arriver jamais…

Sources :
https://fr.wikisource.org/wiki/Jean_de_La_Fontaine_(RDDM)/04
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_La_Fontaine#Les_derni.C3.A8res_ann.C3.A9es_et_les_derni.C3.A8res_fables_.281689-1695.29

2 commentaires sur “Jean de La Fontaine était-il chrétien ?

  1. Merci David, vous avez fait là une intéressante et instructive enquête, dont je partage tout à fait la conclusion : le salut final de La Fontaine reste, jusqu’à notre propre départ, un secret qui n’est connu qu’en haut lieu. Le cas se reproduit d’ailleurs pour plusieurs autres écrivains célèbres, qui au cours d’une vie toute absorbée par leur création personnelle n’ont pu se raccrocher au moment de leur mort qu’à ce que le catéchisme catholique leur avait appris petits : Rimbaud, autre exemple.

    Pour ajouter une pierre à votre article sur le fabuliste, on peut mentionner qu’il entretenait certaines relations avec le groupe de Port Royal (les protestants catholiques de l’époque de Louis XIV, si on peut les appeler ainsi) ; il était notamment ami avec Furetière, lui-même fortement influencé par Racine. Voici un lien vers un ancien billet qui peut vous intéresser : http://epelorient.free.fr/poesie/furetiere1.html

    Aimé par 1 personne

  2. Merci à vous ! Vous aviez excité ma curiosité par votre commentaire sur un autre article, et j’ai donc voulu en savoir plus :-). Je savais que je pouvais compter sur vous pour me donner encore d’autres pistes de réflexions… J’avais prévu dans un premier temps de parler des relations de La Fontaine avec le groupe de Port-Royal et notamment sa participation à un Recueil de poésies chrétiennes en 1670. Mais j’ai consulté ce recueil soit-disant chrétien et je me suis dit que cela mériterait une enquête plus approfondie, car je n’ai pas trouvé grand chose de chrétien dans ce recueil. D’autant plus que les autres activités de La Fontaine à cette époque ne me paraissaient pas refléter une quelconque influence chrétienne. En tout cas merci pour votre lien sur Furetière : sûrement un futur article :-))).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s