Classiques, Poèmes Classiques

Jonas, un poème d’Antoine Houdar de La Motte (1672-1731)

Vous pouvez écouter ce poème lu par Cactus Ren :

Paraphrase de Jonas, I & II

Le timide Jonas fuyait loin de Ninive
Où l’appellait un ordre souverain.
Malgré sa crainte fugitive
Dieu saura bien lui faire accomplir son dessein.

Son vaisseau paraissait défier la tempête.
Il croit fuir le Seigneur quand il change de lieu;
Vaine et coupable erreur! l’orage qui l’arrête
Lui dit qu’il est encor au pouvoir de son Dieu.

L’air s’allume, la foudre gronde,
Les vents luttent contre les flots;
Quel trouble! Il semble que le monde
Rentre dans son premier chaos.
Jusques dans le vaisseau s’étendent
Les flots par les vents irrités,
Déjà les coeurs épouvantés
Souffrent le trépas qu’ils attendent.

Juste Ciel, disent-ils, appaisez vos fureurs;
Apprenez-nous pour quels coupables
Vous ouvrez à nos yeux ces gouffres effroyables !
Qui voulez-vous frapper de vos foudres vengeurs ?
Vous portez, dit Jonas, la peine de mon crime,
Que je périsse seul pour le commun repos.
Dans ces gouffres ouverts plongez votre victime ;
Mon trépas va calmer les flots.
On le plaint; mais en vain; les cruels matelots
L’ont déjà plongé dans l’abîme.

Revenez régner sur les ondes
Zéphirs qu’il avait écartés,
Rentrez dans vos grottes profondes
Vents contre lui seul irrités.
Foudres, éclairs, éteignez-vous;
Taisez-vous, crainte tempête;
Le coupable meurt et sa tête
Suffit au céleste courroux.

Non, il ne périt point; la divine puissance
Fait pour sauver Jonas un prodige nouveau,
Un monstre de laMer à son secours s’avance,
Et lui fait de son sein immense
Un asile au lieu d’un tombeau.
Bientôt remis sur le rivage,
Il suivra l’entreprise où le Seigneur l’engage.

Où fuir le courroux
Du Dieu du tonnerre,
Et dans quelle terre
Brave-t-on ses coups?
Tout nous abandonne
Quand il nous poursuit;
Et rien ne nous nuit
Quand il nous pardonne.

Antoine Houdar de La Motte (1672-1731)

Antoine Houdar (ou Houdart) de La Motte, né le 17 janvier 1672 à Paris où il est mort le 26 décembre 1731, est un écrivain et dramaturge français. Il tint une place importante dans la vie littéraire de son temps par ses écrits et par ses conceptions. Wikipédia.

Image : Musée des Beaux-Arts de Nancy, Peter-Paul Rubens (1577-1640), Jonas jeté à la mer, 1618, Huile sur toile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s