Poésie

Le jour chassera la nuit !

Le soleil s’est couché
Nous plongeant dans l’ombre
Que la mort a tracée
De son histoire sombre.

Les pleurs et le chagrin
Ô ! Tristes compagnons !
Nous tiennent par la main
Voilant notre horizon.

Que nos pas semblent lourds
Et le chemin blessant !
En attendant le jour
Oui ! Du soleil levant !

« O mort, où est ta victoire ?
O mort, où est ton aiguillon ? »

La nuit s’évanouit
Dans un dernier soupir
Déjà la lumière luit
La nuit vient de mourir.

Le soleil s’est levé
Effaçant les ombres
La mort s’en est allée
Plus d’histoires sombres.

La vie a triomphé
Et le chagrin n’est plus
Les larmes sont séchées
Les pleurs ont disparu.

Voici le jour nouveau
C’est la résurrection !
Et le soleil d’en Haut
Eclaire notre horizon.

L’espoir naît dans nos cœurs
En attendant le jour
Le grand jour du Seigneur
Avec lui pour toujours.

Lecture : Apocalypse 7 v 17 :
« Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. »

Cette période de la Toussaint vient raviver la douleur qui est restée au fond de nos cœurs par le départ de nos proches. « Quand la mort nous frappe par la disparition d’un être cher, c’est comme la nuit qui s’abat sur nous. Mais l’espoir du croyant se repose sur la Parole de Dieu qui déclare que cette mort sera chassée au jour de la résurrection. »

« Et j’entendis du ciel une voix qui disait : Écris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent. » (Apocalypse 14/13).

Lorsque le décès frappe une famille, les mots nous manquent pour lui apporter notre soutien et la consolation. Bien entendu ils sont importants et ont toute leur place. Mais la voix qui vient du ciel, correspond à ce que nous avons besoin d’entendre. Une voix venant du ciel accompagnée de mots choisis et si précieux pour notre âme.

Paul s’adressant aux chrétiens de Thessalonique parlait avec les mots du ciel quand il leur envoya cette lettre : « Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont pas d’espérance. »

Paroles d’espérance et de soutien envers tous ceux et celles qui traversent cette dure épreuve de la séparation.

À d’autres croyants, il avait encore des mots venant du ciel : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions. »

Cette même voix résonne toujours aujourd’hui. Cette parole qui nous rappelle la fragilité de l’existence : « Éternel ! Dis-moi quel est le terme de ma vie, quelle est la mesure de mes jours ; que je sache combien je suis fragile. Voici, tu as donné à mes jours la largeur de la main… »

2 réflexions au sujet de “Le jour chassera la nuit !”

  1. Un bel encouragement !
    Un phare dans des temps de nuit (à bien des niveaux d’ailleurs)

    J’aime particulièrement :
    « Déjà la lumière luit
    La nuit vient de mourir. »

    La puissance de ce Christ qui, dans sa mort, fait mourir la Mort.
    Il renverse le sens des choses établies et le destin de toute l’humanité en une action si paradoxale, si mystérieuse, et pourtant pleine de sagesse et de préscience : la Croix…

    Au paroxysme de la mort, on trouve la vie éternelle, à l’apogée des ténèbres, la lumière jaillit, aussi, plus les temps s’obscurcissent, plus notre espérance est grande… quelle gloire !

    Merci pour ce texte, soyez béni

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s