Poésie

Après Cana

Déjà arrivé, pas encore accompli !
Serviteurs de Dieu, ne perdez pas courage !
Satan terrassé continue le carnage :
Perdu pour perdu, son enfer se remplit.

Noé, Abraham, Moïse et les prophètes,
Ils l’ont entrevu, annoncé, proclamé,
Promesse du Père et son Fils bien-aimé,
Le Messie présent au milieu de nos fêtes.

Pessah, c’est l’Agneau, il triomphe en trois jours.
Chavouot, l’Esprit Saint qui rassemble l’Eglise.
Par l’Agneau-Berger, en la terre promise,
Nous serons un Peuple, et un seul pour toujours.

Vous, les invités, venez, la salle est pleine.
L’armée des menteurs s’enfuit vers le néant,
La table est dressée, on s’assied en chantant
La vie et l’amour, pas la mort et la haine.

François Volff, Marly la ville, 24/01/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s