Défis d'écriture, concours, jeux, Participations, Prose

La petite mésange migratrice

Ce dialogue est une réponse au défi d’écriture en cours : écris un dialogue. Il faut inventer un dialogue entre les animaux des photographies proposées. Ce dialogue devra posséder une morale plus ou moins explicite (= un enseignement qui se dégage, une conduite que les propos invitent à tenir). La forme du dialogue doit être maintenue sur l’ensemble du texte.

— (^^)

— Qu’est-ce que tu viens faire ici hein !!? C’est mon auge, c’est ma fontaine, j’étais là avant toi, casse-toi !

— (°°)

— J’ai enfin trouvé de l’eau pour me désaltérer et toi tu viens là, sans gêne !

— (°°)

— Et ne me regarde pas avec ton air innocent, je te surveille, je ne te laisserai pas boire une goutte.

— (°°)

— Tu es sur mon territoire, j’ai fait des milliers de kilomètres pour arriver ici.

— (oo)

— Si tu ne pars pas tout de suite j’appelle mes potes, j’en ai plein et ils vont venir te picorer.

— (°°)

— Si si ! Je te dis j’en ai plein et ils vont venir. Cui cui cui cui cui cui !!!

— (°°)

— Alors qu’est-ce que tu attends pour partir ?

MIAOUUUU….

— Houlalalala un chat, manquait plus que celui-là. Cui cui cui cui cui, pars d’ici, pars d’ici ! Et toi tu ne bouges pas ? Tu n’as pas peur ? Ah, ouf, le chat est parti, mais toi tu es encore là… J’attends, je suis patient…

— (^^)

— Mais elle m’énerve celle-là à me regarder sans bouger ! Je ne peux même pas boire tranquillement.

— Mais si, bois, il y en assez pour nous deux ! Tu vas t’étouffer à force de t’égosiller ainsi !  Tu sais, j’habite ici depuis longtemps,  la voisine me nourrit même l’hiver et j’ai un nichoir pour y couver mes petits chaque printemps. Ça c’est le bassin qu’elle nous offre pour boire et pour s’y baigner en été…Vas-y ! Fais-toi plaisir, j’ai l’habitude de partager !

FRRRRT, il est parti…

— Hé, au fait ! Tu pourras dire à tes potes que le chat, c’est mon copain ! Parfois il s’occupe des petits insolents comme toi !

4 réflexions au sujet de “La petite mésange migratrice”

  1. Le défi est tout à fait relevé, merci Débora ! Il y a tous les éléments : le dialogue est maitrisé, la morale est assez claire et la photographie est bien exploitée. Tout à fait ce que j’imaginais pour ces petites mésanges ! L’utilisation des petites parenthèses pour dire le silence expressif de la mésange stoïque et généreuse est une excellente idée.

    J'aime

  2. hello, beau dialogue ! 🙂 J’essaye de comprendre le sens du titre, pourrais-tu me l’expliciter ? Je ne vois pas le rapport avec ce qui est dit, ni de logique (car il ne me semble pas que les mésanges migrent…) est-ce donc une métaphore ?

    Aimé par 1 personne

  3. Hello ! je me suis renseignée avant de me lancer dans l’emploi de ce terme, effectivement la mésange charbonnière reste sédentaire, tandis que la mésange bleue est une migratrice partielle. La majorité d’entre elles est sédentaire et parcourt quelques kilomètres par jour, mais certaines (venues d’Europe centrale) sont migratrices. (Voir le site l’oiseau libre). Mais oui bien sûr il y a aussi un sens métaphorique. Il est bien connu que les mésanges sont des oiseaux effrontés qui deviennent de plus en plus agressifs à cause du réchauffement climatique et de la nourriture que se fait plus rare. Merci pour ton clin d’œil 😉

    Aimé par 2 personnes

Répondre à David Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s