Jeux, défis, concours, Prose

Dieu sourit !

Ce dialogue est une réponse au défi d’écriture en cours : écris un dialogue. Il faut inventer un dialogue entre les animaux des photographies proposées. Ce dialogue devra posséder une morale plus ou moins explicite (= un enseignement qui se dégage, une conduite que les propos invitent à tenir). La forme du dialogue doit être maintenue sur l’ensemble du texte.

—  Petit, rikiki, minuscule… pffff !!!

 —  Quoi ? Qu’est-ce que tu marmonnes ?

—  Oh, rien… je me demandais juste pourquoi Dieu nous avait fait aussi ridiculement petits ! Et puis, nous avons des cernes énormes autour des yeux : de vraies valises ! Franchement, c’est laid !

—  …

—  Ben oui, regarde l’éléphant ! Ou la girafe ! Eux au moins, ils ont de l’allure ! Eux au moins, on les voit de loin !! Eux au moins, ils ont des réserves et ils n’ont pas besoin de chasser 8 heures par jour pour se nourrir !

—  …

—  Et puis regarde les taches de la girafe : grandioses ! Ou la trompe de l’éléphant : astucieuse pour s’abreuver et se nourrir !

—   (sceptique) Mouais…

—   (s’agitant de plus belle) Et encore, je ne te parle pas du léopard, du chimpanzé ou de l’hippopotame ! Tous ont de la classe et quelque chose qui les rend spéciaux, alors que nous, regarde-nous ! Insignifiants ! Je te l’affirme moi : Dieu s’est tout bonnement trompé en nous créant, il a dû faire une erreur de grandeur et confondre les centimètres avec les mètres ! Ça peut arriver quand on a une œuvre aussi colossale à créer avec une telle diversité !

—   (Le regard vers le sable ocre doré) Je te le dis, moi, Dieu devait être fatigué…

—   (avec compassion) Mon ami… lève les yeux !

—   ???? (Il s’exécute)

—  Regarde cette étendue bleu azur, limpide, infinie, qui forme un toit au-dessus de nos têtes !

—   (l’air triste) Ah ça ? Bah, pas de quoi danser de joie, c’est le ciel, je le vois tous les jours depuis que je suis né dans ce désert… Il baisse à nouveau la tête.

—  Relève la tête, mon ami ! Aperçois-tu au loin cette tache grise, si petite, minuscule… insignifiante ?

—  Oui…

—  Et bien, il n’y paraît pas d’ici, mais cette petite tache, c’est un tout petit nuage, à peine formé… mais au signal divin, il nous donnera des gouttes d’eau rafraîchissantes et indispensables à notre survie. Rien n’est insignifiant dans la création de Dieu !

—  Ouais peut-être… mais ça change quoi pour nous ?

—  Mon ami, nous n’avons peut-être pas la force légendaire du lion, mais nous pouvons déplacer notre propre poids de terre en un temps record. Nous n’avons peut-être pas la hauteur vertigineuse de la girafe mais nous possédons une ouïe et un odorat qui nous permettent de repérer une proie enfouie sous le sable. Nous n’avons pas la trompe astucieuse de l’éléphant, mais notre queue est une cinquième patte prodigieuse !

—   (l’air pensif) C’est vrai…

—   Tu sais, Dieu n’a pas fait d’erreur avec nous : même ces cernes laides qui entourent nos yeux ont une utilité : elles les protègent du soleil brûlant dans ce désert ! Dieu a pris un soin tout particulier en nous créant, nous les suricates.

—   (l’air un peu moins triste) Je n’avais jamais vu les choses sous cet angle-là…

—  Mon ami, tu es précieux et unique aux yeux de ton Créateur. Ne l’oublie jamais et ne te compare pas car tu as une valeur infinie pour notre Dieu! (chuchotant comme s’il confiait un secret) Et tu sais le plus extraordinaire ?

—   (plein d’espoir) Non ?!

—  Lorsqu’il te regarde, Dieu sourit ! 🙂

2 réflexions au sujet de “Dieu sourit !”

  1. Merci Justine ! Une participation très intéressante. J’aime bien l’idée de se servir des caractéristiques physiques des suricates, que l’on pourrait croire ingrates mais qui sont formidables. Car oui, rien n’est insignifiant dans la création de Dieu ! Quelle belle réalité que nous devons méditer, y compris au sein de l’église. La dernière phrase est jolie. 🙂 L’utilisation des didascalies est intéressante, tu aurais presque pu pousser un peu loin en adoptant entièrement la mise en page théâtrale (SURICATE 1 : …), cela n’aurait pas constitué un hors-sujet. Encore bravo !

    J'aime

    1. Merci David pour ce commentaire encourageant!:-) J’ai hésité à adopter entièrement la mise en page théâtrale, craignant effectivement d’être hors-sujet… j’aurais dû oser!;-) Merci en tous cas pour tes encouragements et le plaisir d’écrire sur ce site, avec ses beaux défis!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s