Poésie

Le baiser de la trahison!

Appelé comme les autres
Par Jésus-Christ le Seigneur
Fut parmi les apôtres
Pour partager le meilleur.

Mais a trahi son Maître
Celui qui l’avait aimé
Par un baiser, le traître
Aux bourreaux l’a désigné.

Par quelques pièces d’argent
Le marché était conclu
Et comme on livre un brigand
Cet homme livra Jésus.

Son dieu était en argent
Devenant son idole
Elle le vainquit dans le temps
L’éloignant de la Parole.

Prends garde au siècle présent
Et de ce monde actuel
Qui nous captive souvent
Par les choses matérielles.

Ne trahis pas ton Maître
Pour des fausses richesses
En devenant un traître
Le frère de la bassesse.

Appelé comme tant d’autres
Par Jésus-Christ le Seigneur
Sois pour lui un apôtre
Le servant de tout cœur.

Lecture : Luc 22 v 47-48 :

Comme il parlait encore, voici, une foule arriva ; et celui qui s’appelait Judas, l’un des douze, marchait devant elle. Il s’approcha de Jésus, pour lui donner un baiser. Et Jésus lui dit : Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme.

L’acte de cet homme, met en relief le pouvoir de l’argent qui est capable de neutraliser les bonnes dispositions du cœur, jusqu’à trahir l’amour et être aveuglé au point d’étouffer la Parole de Dieu dans une vie. Car, n’oublions pas que Judas, le triste personnage de notre poème fut choisi, appelé comme les autres à suivre Jésus-Christ. Il bénéficia du même enseignement, vécu les mêmes expériences de guérisons et de délivrance. Il était présent lors du miracle de la multiplication, et témoin de diverses résurrections. Comment a-t-il pu mettre en retrait de tels moments, pour ne rechercher que l’argent. C’était son point faible, puisque la Bible déclare le concernant : « …mais parce qu’il était voleur, et, que tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait » (Jean 12 v 6). Cette faiblesse fera de lui un traître par ce baiser révélateur et accusant celui qui l’avait choisi et accepté au sein des douze.
Nous pourrions nous poser cette question : En quoi cette triste histoire nous concerne ? Elle nous interpelle et nous invite à la vigilance afin de ne pas faire passer en priorité les choses de la terre au risque de mettre au second plan la Parole de Dieu, nous plaçant dans une position instable et dangereuse : « Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés dans bien des tourments » (1 Timothée 6 v 10).

2 réflexions au sujet de “Le baiser de la trahison!”

    1. Non! C’est un rappel que l’argent et tout ce qui touche les choses matérielles sont potentiellement dangereux pour notre vie spirituelle.

      J'aime

Répondre à Masa-cRoi (masako tirman) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s