Poésie

Qui es-tu?

Pourras-tu t’habiller, aux couleurs de l’espoir ?
Car depuis trop longtemps, tu t’affiches en noir
Nous feras-tu chanter, ou bien nous lamenter ?
Mais tout sera noté, au tableau des années.

Seras-tu une alliée, une compagne de route ?
Face aux échéances, celles que l’on redoute
En écrivant des dates, marquant notre destin
Le Créateur le sait, connaît déjà demain.

Puissions-nous mesurer, que le temps est compté
Qu’il faudra l’investir, tout au long de l’année
Ne pas le gaspiller, car il devient précieux
Pour l’œuvre du Seigneur, entre les mains de Dieu.

Montre-nous le chemin, de la persévérance
Lorsque traînent les jours, celui de la patience
Rappelle-nous toujours, de conserver la foi
Dis-nous quel est ton nom ? Je suis deux mille vingt trois

Lecture : Habakuk 3 v 2 :

« Accomplis ton œuvre dans le cours des années, ô Éternel ! Dans le cours des années manifeste-la ! »

Lorsque s’achève une année, nous espérons que la nouvelle sera meilleure, oubliant trop souvent les jours de bénédictions, pour ne retenir que les sombres.
Devons-nous l’aborder avec pessimisme, vu le contexte morose de notre monde ? Quels seront nos fondements, pour assurer notre avenir ? Beaucoup de questions, mais les réponses dépendront de plusieurs paramètres.
D’abord, Dieu ! Mettons-le en premier, dès le début de l’année, chaque jour et face à nos décisions. Demandons-lui le chemin à suivre, il nous a laissé la prière, sa Parole, et nous avons avec nous et en nous le Saint-Esprit.
Nous sommes appelés durant cette année à bien gérer notre temps, pour investir pour le royaume de Dieu ; bon placement qui sera bénéfique pour nous, notre famille, l’église et pour notre entourage.
Commencer avec foi et certitude, Dieu sera aux commandes, même quand les circonstances seront défavorables, ne doutons jamais de sa fidélité.
Nous subirons comme les autres les aléas de la vie, avec ses contraintes ; notre Père céleste sera là pour pourvoir à nos besoins : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire en Jésus-Christ » (Philippiens 4 v 19). C’était l’expérience de l’apôtre Paul, qu’il partageait avec les enfants de Dieu, pour les encourager à s’appuyer sur la Seigneur.
Cette année encore nous devrons lutter pour demeurer dans la volonté de Dieu. Cette année nous rapprochera de la seconde venue du Seigneur ; un appel à la vigilance, à l’amour fraternel, pour être une église forte et équipée pour déjouer les pièges de l’adversaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s