Poésie

Accueillir…

Accueillir sans écueil

La parole et la voix, les pas, les brasses, les cris, la crasse

Grandir dans la Foi que l’on a en l’humain et en Dieu et aux lendemains qui chanteront des louanges

Saupoudrer la lumière sur chaque chemin emprunté, sur chaque vague à l’âme

Faire scintiller la vie

Donner, donner, aimer et donner encore

Accueillir sans écueil, c’est s’abstenir de réfléchir en victime

C’est réaliser et vraiment mettre sous ses yeux la réalité d’autrui

Ôter le raisonnement qui glace, qui tranche et ne pas fuir sous la responsabilité

Déplacer son regard, changer son cœur de place

Accueillir sans écueil c’est taire ses pensées tristes et irrespectueuses, ôter les railleries et les doutes ; faire place au beau et à l’amour

Accueillir sans écueil c’est oser se mélanger, se confronter, oser quitter son confort, son jugement

Franchir l’impossible qui nous tient sur la ligne de la stagnation, de l’abandon et grandir en espérance pour avancer ensemble

Aimer chaque regard

Glisser dans la bonté

Donner  l’amour dans chaque cachette, dans chaque refuge, sous chaque pont

Oser l’humanité, partout et surtout en nous

Chercher l’esprit de Dieu et l’amour du prochain

Trouver des solutions

Les vivre

Accueillir sans écueil, c’est résister aux tentations diaboliques de la différenciation, de l’exclusion, du mépris

Penser : mon sang c’est ton sang ; mon air c’est ton air et même si l’air de rien je trouve que tu as un drôle d’air, accueillir c’est s’ouvrir à l’autre, rien d’autre

A ses douleurs et à ses rires, à ses peurs et ses espoirs, à sa souffrance et à son espérance

Accueillir sans écueil c’est changer, son cœur, sa vie, son salon, son frigo, sa valise et plus que ça encore, pour donner

Accueillir sans écueil c’est cesser de définir l’autre comme le miroir de ses peurs mais le voir comme le bonheur de l’échange, du partage

Vivre la rencontre

Chercher dans l’autre la joie et le sourire ; lui faire saisir notre trésor, le partager

«  Accueillez-vous les uns les autres, comme Christ vous a accueilli, pour la Gloire de Dieu. »     Romains 15.7

Accueillir sans écueil, c’est briser nos résistances et résister à notre peur…

Annick SB   octobre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s