Défis d'écriture, concours, jeux, Enoncés

Défi d’écriture #15 : tout est accompli, levons-nous !

Oui, Jésus a tout accompli !
En lui la paix est assurée,
Et le ciel ouvert est rempli
De son Eglise délivrée.
La mort a subi son pouvoir,
Satan laisse échapper sa proie,
Le Seigneur daigne recevoir
L’hommage de nos chants de joie.

Oui, Jésus a tout accompli !
Marche, ô mon âme, avec courage !
Le chrétien n’est point avili
Par la menace et par l’outrage.
Fréderic Chavannes (1803-1893)

Vous pouvez retrouver ce très beau poème de Fréderic Chavannes en entier (à lire et à écouter) en cliquant ici.

Ce poème utilise en anaphore les mots que Jésus a prononcés avant d’expirer sur la croix : « Tout est accompli » (Jean 19.30). Mais que veut dire cette phrase, au juste ?

Elle signifie que toutes les prophéties de l’Ancien Testament sur la souffrance du Messie ont été accomplies : la rédemption du monde est achevée (Jean 17:4). Il y a dans ces paroles le sentiment d’une grande victoire, car en mourant, le Sauveur ouvre le ciel pour des millions d’âmes.

La Lumière est venue ici-bas et l’ombre du péché a été chassée. Cela nous rappelle la phrase de l’Évangile de Jean où Jésus annonce : « Moi je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie » (Jean 8, 12).

Le châtiment que nous méritions par nos transgressions, fait place à la Justice éternelle. Le compte est réglé, la dette est effacée, une fois pour toute, le Sauveur du genre humain a payé le prix de notre rédemption. Le voile qui représentait la séparation d’avec Dieu est déchiré de haut en bas. Tout ce qui était nécessaire pour apaiser la colère de Dieu contre les pécheurs est fait.

C’est ce que nous célébrons en cette période de Pâques ! C’est le centre de l’Evangile, le centre de notre foi : tout est accompli par la mort est la résurrection de Christ.

Tout est accompli ; et maintenant ?  Que faire ? Est-ce que Pâques est un appel à l’inaction ? Certainement pas. Bien au contraire, devant la croix du Christ, Dieu nous dit comme à Josué :

Mon serviteur est mort ; maintenant, lève-toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d’Israël.  Josué 1.2

Le « maintenant » est au centre de ce verset (et de la Bible). Il s’agit de se lever maintenant, de franchir le Jourdain avec nos frères et sœurs pour entrer dans le pays promis. Le mot même de « Pâque » signifie « passage » (pesha en hébreux). Pâque c’est un franchissement qui rappelle le passage de la mer rouge par le peuple d’Israël. C’est un franchissement actif vers la libération.

Au matin de Pâques, tout bouge ! Des femmes vont et viennent de Jérusalem au tombeau, puis Pierre et Jean y courent à leur tour. Deux disciples reviennent d’Emmaüs. Les onze se réunissent et se déplacent en de nombreux lieux. Peu à peu, le mouvement s’amplifie, de Judée en Samarie et dans tout l’empire Romain… et continue de grandir encore aujourd’hui ! La source est toujours la même : la Croix, où tout est accompli.

Alors, quel est le défi d’écriture pour ce mois d’avril ?

Défi d’écriture #15 : écrire un poème ou une petite nouvelle sur le thème de Pâques. Le texte devra faire référence à un passage entre deux lieux très différents (par exemple d’un endroit sombre vers un lieu baigné de lumière). Ce passage peut être vu au sens propre ou sens figuré (passage d’un état à l’autre).

Forme : poésie (prose ou vers) ou très petite nouvelle
Taille
 : une page A4 maximum, police Arial ou Calibri 12.
Publication (plusieurs possibilités) :
– sur vos blogs en mettant un lien vers cet article,
– en envoyant vos textes à plumeschretiennes@gmail.com (publication en tant qu’auteur invité),
– directement ici pour les auteurs du site,
– sur notre groupe Facebook Ecrire en tant que chrétien
Dans tous les cas, je vous ferai un petit retour sur votre texte.
Fin : jusqu’au 5 mai 2022

Pour vos publications, ajoutez l’étiquette : « #Pâques »

Le défi dans le défi (pour les poètes)

Et savez-vous pourquoi la rime est une aide ? Retenez bien ceci : c’est qu’elle est une discipline, et que toute discipline, préalablement acceptée, est, à la fois, un renfort et une délivrance. Quand donc avez-vous senti vos pas libres et forts ? Était-ce quand vous erriez au hasard entre les arbres d’un bois ou entre les pierres d’une lande, sans autre loi que votre caprice ?
Auguste Dorchain, De la rime, L’art des vers

Est-ce que vous connaissez la différence entre les rimes riches, les rimes suffisantes et les rimes pauvres ? Les rimes pauvres n’ont qu’un son en commun. Les rimes suffisantes ont deux sons en commun et les rimes riches ont trois sons ou plus en commun. 

En versification classique, la rime pauvre est bannie. Auguste Dorchain est catégorique :

Disons vite, pour n’y plus revenir, que la rime pauvre — celle qui n’a pas la consonne d’appui lorsque, par le grand nombre des mots rimant ensemble, le poète eût pu la lui donner aisément — est toujours condamnable ; qu’Alfred de Musset a eu tort d’accoupler ici avec ami, et de louer un de ses héros de faire rimer idée avec fâchée. On n’a jamais raison de tromper l’attente de l’oreille, pas plus qu’on n’a d’excuse de frustrer celle de l’esprit par une rime intellectuellement trop attendue et banale.

Alors pour les poètes, voici un beau défi dans le défi : écrire un poème sans utiliser de rimes pauvres !

Bonne écriture à tous !

En musique

15 réflexions au sujet de “Défi d’écriture #15 : tout est accompli, levons-nous !”

    1. Génial, bravo d’avoir relevé le « défi dans le défi » ! 80%, c’est déjà très bien ! Parfois, il faut savoir aussi laisser quelques rimes pauvres au profit du sens. Et c’est très bien comme ça, ne t’inquiète pas. 😉

      J’aime

  1. Ping: Le tableau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s